FLASH
[17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  |  [11/06/2018] Aïe, j’ai mal à BDS! En mai, le tourisme vers Israël continue sur sa lancée de 19 mois, avec une augmentation de 14% par rapport à l’année dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 13 juin 2018

Il y a 24 heures, la Norvège a demandé aux États-Unis de stationner plus de Marines dans le pays, à cause des inquiétudes sur le comportement agressif de la Russie, rapporte Reuters.

Il y a actuellement 330 Marines stationnés en Norvège, et Oslo veut plus que doubler ce nombre à 700 d’ici 2019.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’arrivée des Marines américains, en 2016, était la première fois que des troupes étrangères étaient stationnées en Norvège depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle avait déclenché des tensions sérieuses entre les deux pays, et Poutine avait même déclaré la Norvège « ennemi de la Russie ».

Dans le détail, la Norvège souhaite que les Marines soient basés plus près de la frontière russe que ceux qui se trouvent actuellement dans le pays – ce qui pourrait accroître les tensions avec Moscou et le président russe Vladimir Poutine.

La ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Soereide a déclaré aux journalistes de Reuters que la décision ne constituait pas l’établissement d’une base permanente des États-Unis en Norvège et ne visait pas la Russie.

En avril dernier, elle déclarait à Reuters qu’Oslo ne voyait pas Moscou comme une menace militaire, et que la menace de guerre dans l’Arctique, le flanc nord de l’OTAN, était « faible ».

Cependant, elle a également dit qu’Oslo voyait dans la manière dont la Russie se développait, non seulement militairement, mais aussi dans les domaines de la société civile, de l’État de droit et de la démocratie, comme un défi.

En octobre 2016, la Russie avait menacé la Norvège de représailles nucléaires en réponse à l’autorisation de déploiement des marines américains dans le pays.

Frants Klintsevich, vice-président de la commission de la défense et de la sécurité de la Russie, avait déclaré que le déploiement de marines américains à Værnes s’inscrivait dans le cadre d’un renforcement des forces américaines et rendait la Norvège « cible légitime » en cas d’affrontement nucléaire.

M. Klintsevich avait déclaré à la chaîne russe TV2 que le Kremlin considérait les 330 Marines en Norvège comme une menace militaire directe.

L’année précédente, la Russie avait menacé la Suède de risques de « conséquences militaires » si elle abandonnait sa neutralité et rejoignait l’OTAN.

L’ambassade de Russie à Oslo n’a pas souhaité commenter la demande faites aux Etats-Unis.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

https://www.reuters.com/article/us-norway-us-russia/norway-to-invite-more-u-s-marines-for-longer-and-closer-to-russia-idUSKBN1J8149
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3890392/Russia-threatens-NUKE-Norway-response-allowing-Marines-deploy-country.html
http://www.ibtimes.com/russia-threatens-sweden-military-consequences-if-it-joins-nato-alliance-report-says-1973905

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz