FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 13 juin 2018

Il y a 24 heures, la Norvège a demandé aux États-Unis de stationner plus de Marines dans le pays, à cause des inquiétudes sur le comportement agressif de la Russie, rapporte Reuters.

Il y a actuellement 330 Marines stationnés en Norvège, et Oslo veut plus que doubler ce nombre à 700 d’ici 2019.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’arrivée des Marines américains, en 2016, était la première fois que des troupes étrangères étaient stationnées en Norvège depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle avait déclenché des tensions sérieuses entre les deux pays, et Poutine avait même déclaré la Norvège « ennemi de la Russie ».

Dans le détail, la Norvège souhaite que les Marines soient basés plus près de la frontière russe que ceux qui se trouvent actuellement dans le pays – ce qui pourrait accroître les tensions avec Moscou et le président russe Vladimir Poutine.

La ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Soereide a déclaré aux journalistes de Reuters que la décision ne constituait pas l’établissement d’une base permanente des États-Unis en Norvège et ne visait pas la Russie.

En avril dernier, elle déclarait à Reuters qu’Oslo ne voyait pas Moscou comme une menace militaire, et que la menace de guerre dans l’Arctique, le flanc nord de l’OTAN, était « faible ».

Cependant, elle a également dit qu’Oslo voyait dans la manière dont la Russie se développait, non seulement militairement, mais aussi dans les domaines de la société civile, de l’État de droit et de la démocratie, comme un défi.

En octobre 2016, la Russie avait menacé la Norvège de représailles nucléaires en réponse à l’autorisation de déploiement des marines américains dans le pays.

Frants Klintsevich, vice-président de la commission de la défense et de la sécurité de la Russie, avait déclaré que le déploiement de marines américains à Værnes s’inscrivait dans le cadre d’un renforcement des forces américaines et rendait la Norvège « cible légitime » en cas d’affrontement nucléaire.

M. Klintsevich avait déclaré à la chaîne russe TV2 que le Kremlin considérait les 330 Marines en Norvège comme une menace militaire directe.

L’année précédente, la Russie avait menacé la Suède de risques de « conséquences militaires » si elle abandonnait sa neutralité et rejoignait l’OTAN.

L’ambassade de Russie à Oslo n’a pas souhaité commenter la demande faites aux Etats-Unis.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

https://www.reuters.com/article/us-norway-us-russia/norway-to-invite-more-u-s-marines-for-longer-and-closer-to-russia-idUSKBN1J8149
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3890392/Russia-threatens-NUKE-Norway-response-allowing-Marines-deploy-country.html
http://www.ibtimes.com/russia-threatens-sweden-military-consequences-if-it-joins-nato-alliance-report-says-1973905

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz