FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juin 2018

Le président français Emmanuel Macron a admis que la France a perdu la bataille contre le trafic de drogue au sein du nombre croissant de zones de non-droit dans le pays.

Dans un discours prononcé en mai devant 600 invités économiques et politiques, M. Macron a appelé les maires locaux eux-mêmes – avec la population – à trouver des solutions appropriées aux problèmes des 1500 zones de non-droit ou « zones sensibles », comme les appelle la France selon l’expression politiquement correcte.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

De nombreux maires ont été frappés par le discours de Macron. Ils s’attendaient à des orientations politiques concrètes. Les propositions de Macron sont loin de la stratégie ambitieuse pour les zones de non-droit que l’ancien ministre Jean-Louis Borloo avait développée et publiée au nom de Macron.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au lieu de cela, Macron a passé le flambeau : ce n’est pas lui, mais ce sont ses prédécesseurs qui ont causé les problèmes d’aujourd’hui – un air tristement connu depuis 50 ans pour éviter d’affronter les problèmes et les passer au président suivant au détriment des Français. Toutes les solutions conçues d’en haut ont échoué, elles doivent donc venir d’en bas. Il a appelé à une « mobilisation générale » de la population, s’organisant pour sauver la nation, alors que la population vit sous la terreur de la justice qui interdit désormais la légitime défense, la loi qui interdit aux citoyens honnêtes d’être armés alors que les voyous ont des armes, la honte de paraître islamophobe et d’être lynché par les médias, et la terreur des gangs de banlieue.

En termes de sécurité, Macron a appelé à une « société de vigilance ». Si vous détournez le regard, s’il y a des problèmes dans votre environnement, vous devenez complice. Bien que cela se produise parfois par peur (dans les zones de non-droit), mais c’est aux gens eux-mêmes de fixer des limites.

Il a annoncé que d’ici 2020, il y aura 1300 policiers supplémentaires dans 60 quartiers sensibles. Tout le monde peut signaler des problèmes sur un site Web central. On estime que six millions de personnes, soit environ un dixième de la population française, vivent dans les 1500 quartiers que le gouvernement classe comme « zones sensibles ».

Déjà en 2011, un rapport novateur de 2200 pages intitulé « Banlieues de la République », concluait que de nombreuses banlieues françaises deviennent des « sociétés islamiques séparées » coupées de l’Etat français et où le droit islamique se substitue rapidement au droit civil français.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les auteurs ont montré que la France – qui compte aujourd’hui entre 6,5 millions et 15 millions de musulmans (la plus grande population musulmane de l’UE) – est confrontée à une explosion sociale majeure en raison du refus d’intégration des musulmans dans la société française.

Source : Voiceofeurope

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

http://www.institutmontaigne.org/ressources/pdfs/orderfile/banlieue_republique_resume_institut_montaigne%20(1).pdf

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz