FLASH
[17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  |  [11/06/2018] Aïe, j’ai mal à BDS! En mai, le tourisme vers Israël continue sur sa lancée de 19 mois, avec une augmentation de 14% par rapport à l’année dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 juin 2018

Une manière pour le frère de Salah, d’obtenir des indemnités de départ !

On le sait, Mohamed Abdeslam a été arrêté en février dernier pour le vol de 68.000 euros lors d’un transfert d’argent réalisé, sans sécurité, par des agents communaux de Molenbeek. Des agents qui sont d’anciens collègues de Mohamed Abdeslam puisque, rappelons-ici, le frère du seul survivant des attentats de Paris, a travaillé dix ans au sein de l’administration communale de Molenbeek. Placé désormais en détention sous bracelet électronique à domicile, Mohamed Abdeslam n’a jamais donné d’explications sur ces faits depuis son arrestation. Il accepte, désormais, par l’intermédiaire de son avocat, Yannick De Vlaemynck, de livrer sa version à la DH.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Tout d’abord, Mohamed Abdeslam tient à préciser qu’il n’est pas l’instigateur de ce coup. Il a en effet avoué y avoir participé mais a, en réalité, profité, d’une information venue d’un ancien collègue, toujours actif dans le service communal victime du vol. « Mon client a su via cet ancien collègue que le transfert se ferait un mardi. Il n’aurait pas pu en prendre connaissance autrement. Il savait que les employés seraient complices et qu’il n’y aurait donc aucun blessé, que tout se ferait très vite, avec l’accord des prétendues victimes », nous précise l’avocat Yannick De Vlaeminck. Le jour de la pseudo attaque à main armée, il n’a, en réalité, même pas été fait usage d’un couteau. Tout a été simulé. Et les prétendues victimes ont mis de longues minutes avant d’avertir la police.

Pour Mohamed Abdeslam, c’était un coup facile, une manière surtout, de démontrer aussi les failles de sécurité de l’administration communale. Failles dans le transfert d’argent qui auraient d’ailleurs déjà été rapportées par le passé, sans qu’aucune nouvelle mesure ne soit prise pour remédier à la situation.

« Mohamed Abdeslam considérait ainsi le vol de cet argent comme une manière d’obtenir des indemnités de départ à la hauteur du préjudice subi par son licenciement. Il travaillait depuis de longues années à Molenbeek sans avoir eu aucun souci. Et du jour au lendemain, la bourgmestre Françoise Schepmans a décidé de le licencier après les attentats de Paris. Il n’avait pas à supporter le poids d’être le frère de terroristes. Il n’a pas choisi sa famille. Il savait qu’il n’aurait plus jamais de chance d’être engagé ailleurs après cela. Alors il s’est laissé tenté par ce vol, qui rappelons-le, n’est qu’un vol simple et non un braquage », précise encore le pénaliste Yannick De Vlaeminck.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Enfin, sur la question des aveux, survenus la semaine dernière, Mohamed Abdeslam aurait tout simplement décidé de libérer sa conscience.

Source : Dhnet

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz