FLASH
[17/01/2019] L’antisémite Alain Soral vient d’être condamné à 1 an de prison ferme pour injure raciale, provocation et incitation à la haine raciale après ses propos sur la communauté juive  |  Et encore, et encore et encore : San Remo (Italie): Une femme belge enlevée, séquestrée, violée, prostituée, pendant 2 mois par 6 Tunisiens  |  Un terroriste musulman qui avait l’intention de faire sauter la Maison-Blanche a été arrêté après avoir essayé d’acheter des explosifs à des agents infiltrés du FBI. Il visait d’autres bâtiments du gouvernement et une synagogue  |  [16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 14 juin 2018

Deux hommes armés ont tué un prêtre catholique romain alors qu’il se préparait à célébrer la messe. Trois prêtres catholiques ont été tués, un a été grièvement blessé, lors d’attaques distinctes dans le pays depuis décembre.

L’assassinat de trois prêtres catholiques depuis décembre a alarmé les Philippines, l’Eglise et les dirigeants politiques.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Il y a de quoi s’alarmer », a déclaré le Père Jérôme Secillano, porte-parole de la Conférence des évêques catholiques des Philippines (CBCP) dans une interview.

« Tuer est une forme de violence. Nous ne voulons pas que la violence imprègne notre société. Nous voulons une société sans violence. Nous voulons que nos citoyens puissent se déplacer librement, avec un sentiment de sécurité et de sûreté ».

« Dans le passé, l’Église a dit [aux autorités] que nous devrions mettre un terme aux meurtres. Les meurtres ne devraient pas avoir leur place dans notre société », a-t-il dit.

  • En décembre 2017, un prêtre de 72 ans a été abattu à Nueva Ecija, quelques heures seulement après avoir facilité la libération d’un prisonnier politique.
  • En avril, un prêtre de 37 ans, qui militait en faveur des minorités ethniques et contre l’exploitation minière, a été tué dans la province de Cagayan, dans le nord du pays.
  • Un quatrième prêtre, qui avait été aumônier de la police philippine, a survécu à une tentative d’assassinat à l’extérieur de la capitale Manille au début du mois.
  • Ce dimanche 10 juin, deux hommes ont tiré sur le révérend Richmond Nilo avec des pistolets dans la chapelle de la ville de Saragosse, dans la province de Nueva Ecija.

De nombreux prêtres et missionnaires de l’Église catholique, la religion dominante du pays, ont été victimes de violences de la part d’extrémistes musulmans, de syndicats criminels et de groupes affectés par leur implication dans la lutte contre la corruption, les menaces environnementales et les abus politiques.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz