FLASH
[17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 juin 2018

La marque Dolce&Gabbana a été salement attaquée par la police de la pensée politiquement correcte, à cause de cette phrase sur leurs chaussures : « I’m thin & gorgeous » (je suis mince et belle).

Pour les défenseurs de l’obligation impérieuse d’être inclusif, cette ode à la beauté était intolérable.

La réponse de Stefano Gabbana, l’un des co-fondateurs de la marque, fut foudroyante :

« Quand l’idiotie déforme la réalité !!!!!!! 😂😂😂😂😂 incredibile !!!!!!!!! La prochaine fois, on écrira J’AIME ÊTRE GROSSE ET PLEINE DE CHOLESTEROL.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce n’est pas la première fois que le couple était attaqué pour sa liberté de penser.

Contre le mariage gay, contre l’adoption par des gays

Stefano Gabbana et son ex petit ami Domenico Dolce, tous les deux fondateurs de la marque prestigieuse, avaient été violemment critiqués après avoir dit qu’ils ne pensaient pas que les couples homosexuels devraient adopter des enfants, lors d’une interview avec Panorama en 2015.

Dolce avait déclaré, avec une rare droiture d’esprit que puisqu’il est gay, il ne peut pas avoir d’enfant. Il avait ajouté qu’il pense cela parce qu’on ne peut pas tout avoir dans la vie. Le couturier avait également expliqué que la famille est quelque chose de naturel, qu’elle ne devrait pas être modifiée, et que les enfants devraient avoir une mère et un père.

Lors d’un interview pour CNN, les deux créateurs expliquèrent ce qu’est la liberté d’expression

Puis Gabbana publia ce commentaire :

« Nous sommes italiens et nous ne nous soucions pas de la politique et encore moins de la politique américaine ! Nous fabriquons des robes, et si vous pensez à faire de la politique avec un commentaire, c’est tout simplement de l’ignorance. Nous n’avons pas besoin de vos messages ou de vos commentaires, alors la prochaine fois, s’il vous plaît, ignorez-nous ! »

Melania Trump

Melania Trump porte une robe Dolce & Gabbana en Italie

D&G furent très critiqués pour avoir habillé la première dame Melania Trump, les réactions furent brutales.

En réponse, Gabbana lança que l’industrie de la mode est composée de « clowns » et de « socialistes » pour avoir parlé de politique après l’avoir critiqué pour avoir habillé la première dame Melania Trump.

Il ajouta qu’un grand nombre de chefs d’entreprise du secteur sont des « personnes qui ont des troubles mentaux ».

Puis sur Instagram, il ajoute :

« Le monde de la mode est rempli de gens frustrés et dérangés! Ils écrivent des articles sur la mode, mais ils se prennent pour des philosophes, des socialistes, des experts en économie et en politique… et ils « réinventent la roue »!

[Ils s’imaginent que] nous avions besoin d’eux pour comprendre que les vêtements ont un immense pouvoir de communication ?

Après avoir critiqué Melania Trump de toutes les façons qu’ils pouvaient, maintenant ils remplissent des pages et des pages pour analyser comment on boutonne un blazer… quelle bande de clowns ! »

Après que des célébrités ont protesté contre la marque de mode pour avoir osé habiller Melania, Gabbana a créé des t-shirts « #Boycott Dolce and Gabbana » !

Mais Gabbana ne s’est pas arrêté là…

Il a donné, en quatre dessins avec pour titre « voilà quoi faire de votre opinion », un conseil bien senti à ses détracteurs :

Conclusion

Il est remarquable que la fraîcheur d’esprit, la liberté de pensée et le bon sens de ces deux grands créateurs aient été si soigneusement et depuis si longtemps occultés par les médias.

Dreuz se devait d’en parler, et je leur tire mon chapeau. Car la pression totalitaire de la meute politiquement correcte, qui cherche à imposer une dictature absolue sur ce que les gens ont le droit de penser est immense. Il faut un courage considérable pour leur résister. Cependant, lorsque leurs cibles désignées résistent, les fascistes de la pensée reculent très vite.

Le Washington Post, un des puissants fers de lance de la gauche politiquement correcte, avec un titre révélateur, en apporta la preuve :

« Dolce & Gabbana sont riches, extravagants, et politiquement incorrects. Quoi, vous avez un problème avec ça ? »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz