FLASH
[20/09/2018] 3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 juin 2018

La marque Dolce&Gabbana a été salement attaquée par la police de la pensée politiquement correcte, à cause de cette phrase sur leurs chaussures : « I’m thin & gorgeous » (je suis mince et belle).

Pour les défenseurs de l’obligation impérieuse d’être inclusif, cette ode à la beauté était intolérable.

La réponse de Stefano Gabbana, l’un des co-fondateurs de la marque, fut foudroyante :

« Quand l’idiotie déforme la réalité !!!!!!! 😂😂😂😂😂 incredibile !!!!!!!!! La prochaine fois, on écrira J’AIME ÊTRE GROSSE ET PLEINE DE CHOLESTEROL.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce n’est pas la première fois que le couple était attaqué pour sa liberté de penser.

Contre le mariage gay, contre l’adoption par des gays

Stefano Gabbana et son ex petit ami Domenico Dolce, tous les deux fondateurs de la marque prestigieuse, avaient été violemment critiqués après avoir dit qu’ils ne pensaient pas que les couples homosexuels devraient adopter des enfants, lors d’une interview avec Panorama en 2015.

Dolce avait déclaré, avec une rare droiture d’esprit que puisqu’il est gay, il ne peut pas avoir d’enfant. Il avait ajouté qu’il pense cela parce qu’on ne peut pas tout avoir dans la vie. Le couturier avait également expliqué que la famille est quelque chose de naturel, qu’elle ne devrait pas être modifiée, et que les enfants devraient avoir une mère et un père.

Lors d’un interview pour CNN, les deux créateurs expliquèrent ce qu’est la liberté d’expression

Puis Gabbana publia ce commentaire :

« Nous sommes italiens et nous ne nous soucions pas de la politique et encore moins de la politique américaine ! Nous fabriquons des robes, et si vous pensez à faire de la politique avec un commentaire, c’est tout simplement de l’ignorance. Nous n’avons pas besoin de vos messages ou de vos commentaires, alors la prochaine fois, s’il vous plaît, ignorez-nous ! »

Melania Trump

Melania Trump porte une robe Dolce & Gabbana en Italie

D&G furent très critiqués pour avoir habillé la première dame Melania Trump, les réactions furent brutales.

En réponse, Gabbana lança que l’industrie de la mode est composée de « clowns » et de « socialistes » pour avoir parlé de politique après l’avoir critiqué pour avoir habillé la première dame Melania Trump.

Il ajouta qu’un grand nombre de chefs d’entreprise du secteur sont des « personnes qui ont des troubles mentaux ».

Puis sur Instagram, il ajoute :

« Le monde de la mode est rempli de gens frustrés et dérangés! Ils écrivent des articles sur la mode, mais ils se prennent pour des philosophes, des socialistes, des experts en économie et en politique… et ils « réinventent la roue »!

[Ils s’imaginent que] nous avions besoin d’eux pour comprendre que les vêtements ont un immense pouvoir de communication ?

Après avoir critiqué Melania Trump de toutes les façons qu’ils pouvaient, maintenant ils remplissent des pages et des pages pour analyser comment on boutonne un blazer… quelle bande de clowns ! »

Après que des célébrités ont protesté contre la marque de mode pour avoir osé habiller Melania, Gabbana a créé des t-shirts « #Boycott Dolce and Gabbana » !

Mais Gabbana ne s’est pas arrêté là…

Il a donné, en quatre dessins avec pour titre « voilà quoi faire de votre opinion », un conseil bien senti à ses détracteurs :

Conclusion

Il est remarquable que la fraîcheur d’esprit, la liberté de pensée et le bon sens de ces deux grands créateurs aient été si soigneusement et depuis si longtemps occultés par les médias.

Dreuz se devait d’en parler, et je leur tire mon chapeau. Car la pression totalitaire de la meute politiquement correcte, qui cherche à imposer une dictature absolue sur ce que les gens ont le droit de penser est immense. Il faut un courage considérable pour leur résister. Cependant, lorsque leurs cibles désignées résistent, les fascistes de la pensée reculent très vite.

Le Washington Post, un des puissants fers de lance de la gauche politiquement correcte, avec un titre révélateur, en apporta la preuve :

« Dolce & Gabbana sont riches, extravagants, et politiquement incorrects. Quoi, vous avez un problème avec ça ? »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz