FLASH
[16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 18 juin 2018

 

Un sondage publié voici quelques jours dans Le Figaro a montré l’infinie lucidité de la population française aujourd’hui. Le sondage portait sur Donald Trump et sur le sommet de Singapour. Il indiquait que les deux-tiers des Français pensent que le sommet a été un “coup de com”.

Il indiquait en outre qu’après le sommet le nombre de Français qui ont une bonne opinion de Donald Trump était tombé de 9 pour cent à 8 pour cent. Il indiquait aussi que plus de quatre-vingt pour cent des Français considèrent que Trump est raciste et dangereux. J’en ai déduit qu’en écrivant encore en français, j’écris pour les huit pour cent qui restent.

J’en ai déduit aussi que l’essorage de cerveau mené par des journalistes au cerveau essoré, parmi lesquels il reste quelques rescapés (très rares désormais), fonctionne remarquablement bien.

J’en ai déduit enfin que lorsque George Orwell dans 1984 parlait de la novlangue et des deux minutes de haine contre Emmanuel Goldstein, il avait vraiment une lucidité de visionnaire. Une novlangue orwellienne imprègne les médias français, le crétinisme en plus. Quand Trump s’efforce d’empêcher l’Iran des mollahs d’avoir l’arme nucléaire, il est effectivement très dangereux (les mollahs sont sympas), et quand il s’efforce de conduire la Corée du Nord à dénucléariser, il est plus dangereux encore (à moins qu’il soit venu pour être sur les photos). Quand il dénonce l’antisémitisme, il est raciste car l’antisémitisme, lui, n’est pas du tout raciste. Et comme disait la vieille chanson, c’est pour cela que c’est en Normandie que coule la Moselle et qu’on cultive la mortadelle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les médias français continuent à parler de “l’affaire russe” comme si Trump était coupable de quelque chose et comme si aucun journaliste ne savait quoi que ce soit de la façon dont l’Etat profond a commencé à faire courir des rumeurs sans fondement sur Trump sitôt il a été élu pour tenter de détruire sa présidence.

Elle parle de la mise en accusation totalement frelatée de la Fondation Trump, et prend au sérieux les insinuations d’une juge nommée par Obama prétendant reprocher à Trump d’avoir utilisé l’argent de la fondation qui porte son nom à des fins personnelles en omettant de dire que la juge en question a été nommée par Obama (comme nombre de juges fédéraux), est une militante démocrate, a un dossier vide, et que l’essentiel de l’argent de la Fondation Trump est de l’argent qui a été mis par Donald Trump lui-même, qui a renoncé a son salaire de Président, est riche à milliards et n’a nul besoin de piocher dans la caisse d’une fondation qu’il a créée et financée (on ne peut en dire autant des Clinton, qui ne sont devenus riches que grâce à l’argent de la Fondation Clinton). J’ai même vu un titre parlant des “multiples déboires judiciaires du clan Trump”. “Calomniez, il en restera toujours quelque chose”, disait Beaumarchais.

Pour les médias francais, Donald Trump est Emmanuel Goldstein, et il est coupable d’exister, d’être Président des Etats-Unis et de ne pas avoir encore été assassiné, mis en prison ou jeté en asile psychiatrique, et le fait qu’il ait accompli en dix-huit mois plus que ses deux prédécesseurs en huit ans chacun ne fait que le rendre plus haïssable encore à ceux qui le haïssent non en raison de ce qu’il fait, mais en raison de ce qu’il est : un Président américain qui redonne sa grandeur à l’Amérique et que les ennemis de l’Amérique craignent.

Les médias français s’attendaient à ce que Trump soit économiquement un désastre : le chômage aux Etats-Unis est tombé à son plus bas niveau depuis plus de quatre décennies, la croissance devrait atteindre ce trimestre 4,8 pour cent en rythme annuel.

Quel désastre, en effet! Le nombre d’Afro-américains qui ont l’intention de voter Trump aux prochaines élections a doublé en dix-huit mois : ils veulent donc voter pour un raciste !  Risible ? Non, pathétique.

Les médias français disent que Trump est “isolé”, alors que, tout comme pendant la campagne électorale il définissait tous les sujet abordés et la manière de les traiter, il définit présentement tous les sujets à l’échelle mondiale, et tous les dirigeants du reste du monde abordent les sujets qui les concernent sur la base de paramètres énoncés par Trump.

Les médias français répètent sans cesse que Trump est vulgaire et grossier : je les défie de trouver des mots grossiers dans sa bouche en dehors de ceux prononcés dans un autocar de studio de télévision il y a plus de dix ans, off the record. La rumeur fonctionne ainsi quand on est Emmanuel Goldstein.

Un rapport très insuffisant et très édulcoré vient d’être remis par l’inspecteur général du Ministère de la Justice, et quand bien même le rapport est très insuffisant et très édulcoré (et se conclut comme si la conclusion avait été rédigée par James Comey lui-même), il n’en est pas moins accablant pour le FBI sous James Comey et met au jour des malversations très graves qui font que l’enquête scandaleuse, abusive et infondée menée par Robert Mueller apparaît encore plus infondée. Mais plutôt que souligner les malversations très graves énoncées dans le rapport(malversations qui remontent jusqu’à Obama lui-même), les médias français trouvent le moyen de dire que le rapport a déclare James Comey “impartial”. Pathétique ? Non, immonde.

Obama a installé dans tous les rouages de la société américaine des militants d’extrême gauche. Ces militants ont transformé une part du FBI en 2015-2016 en police politique et ont utilisé la CIA d’une manière contraire aux règles les plus élémentaires de l’Etat de droit. Ils ont installé en divers points du pays une justice absolument politisée telle celle qui sévit à New York, celle qui a brisé la carrière et la vie du Général Michael Flynn, celle qui laisse des coupables en liberté et incarcère des innocents pour motif politique, celle qui vient d’envoyer en prison Paul Manafort, coupable seulement d’avoir dirigé la campagne de Donald Trump pendant quarante-neuf jours, et qui est traité comme un criminel alors que strictement aucun motif de mise en examen n’a pu être retenu contre lui.

Ces militants ont transformé CNN et MSNBC, le New York Times et le Washington Post en officines de mensonge et de propagande. Ils sont en train de ravager les universités américaines en y imposant une réécriture politiquement correcte de quasiment tous les sujets, y compris certaines sciences censées être exactes.

Donald Trump a promis de drainer le marécage et d’en finir avec l’Etat profond aux fins de rétablir l’Etat de droit aux Etats-Unis. C’est une tache immense qu’il a à peine commencé à pouvoir mener à bien. Le marécage voudrait l’engloutir. L’Etat profond voudrait en finir avec lui. Donald Trump a assez de force en lui pour accomplir la tâche qu’il s’est fixée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il y a de la grandeur et de l’héroïsme en lui, et il a déjà atteint le rang des plus grands Présidents des Etats Unis.

Il a commis peu d’erreurs, mais il en a commis quelques unes néanmoins (qui n’en commet pas), pas celles qu’on lui attribue, non : il aurait dû écarter James Comey et Andrew McCabe du FBI dès sa prise de fonction (il ne savait pas l’étendue de leurs turpitudes, certes). Il n’aurait pas dû nommer Jeff Sessions Ministre de la justice et, surtout, ne pas nommer Rod Rosenstein vice-ministre de la justice. Jeff Sessions a un comportement trouble. Rod Rosenstein est un rouage de l’Etat profond (Jeff Sessions avait donné des gages de fiabilité pendant la campagne, et les comportements délétères de Rod Rosenstein n’avaient pas encore été mis à jour, certes). Il ne peut remplacer Jeff Sessions et Rod Rosenstein, car l’establishment républicain se comporte de manière nuisible.

Les Français détestent Donald Trump parce qu’on leur a appris à le détester. Ils aimaient Barack Obama parce qu’on leur avait appris à l’aimer. Ils ont le cerveau aussi malléable que du papier mâché.

Une majorité des Américains discerne ce que Donald Trump a fait, et s’efforce de faire encore. La confiance qu’ils ont en Trump est plus élevée aujourd’hui, montrent les sondages, que celle dont jouissaient ses prédécesseurs (dont Obama) au même moment de leur mandat. Les médias francais peuvent balayer cette donnée en disant que le peuple américain est idiot.

En voyant le sondage publié dans Le Figaro voici peu, et en voyant l’état de la France, sous le lamentable Macron, que les Français ont élu, je me suis pas certain que l’idiotie soit au sein du peuple américain.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

PS : L’un de mes amis israéliens, David Pasder, m’a transmis un commentaire qu’il avait voulu placer sous un article publié dans Le Figaro. Le commentaire a été refusé et n’a pas été publié. Le commentaire n’était ni agressif ni insultant. Il était intelligent, pertinent, bien écrit. Même dans les commentaires, il semble vraiment que rien ne doit perturber l’omniprésence du mensonge. Je suggère un mot d’ordre qui devrait être très rassembleur pour les médias français : la vérité ne passera pas ! Il y a cinquante ans, en mai 1968, un slogan disait : le fascisme ne passera pas ! Le fascisme de gauche étant passé, il faut un slogan adéquat à l’ère du fascisme de gauche omniprésent.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz