Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 juin 2018

La nouvelle publicité de la marque italienne de vêtements, connue pour ses campagnes chocs, ne passe pas. On y voit une photo d’une opération de sauvetage de migrants. L’ONG SOS Méditerranée a condamné l’utilisation de ce cliché à des fins publicitaires.

La nouvelle publicité de Benetton fait polémique. En effet, la marque italienne de prêt-à-porter a lancé une campagne de communication dans la presse italienne montrant des migrants en train d’être secourus ou pris en charge par la Croix-Rouge.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Aussitôt l’ONG SOS Méditerranée a réagi mardi sur son compte Twitter à ce cliché des migrants secourus par l’Aquarius.

« SOS Méditerranée se dissocie entièrement de cette campagne montrant une photographie prise alors que nos équipes portaient secours à des personnes en détresse en mer lors d’une opération menée le 9 juin », a écrit l’organisation qui a porté secours à 630 migrants au large de la Libye.

Le cliché pris par un photographe lors de l’opération de sauvetage menée par le navire humanitaire affrété par l’ONG montre des migrants sur un canoë vêtus de gilets de sauvetage rouges avec en bas ajoutée la marque « United colors of Benetton ».

« La dignité des survivants doit être respectée en toutes circonstances. La tragédie humaine qui se déroule en Méditerranée ne doit jamais être utilisée à des fins commerciales », dénonce l’ONG SOS Méditerranée qui « condamne l’initiative personnelle du photographe » qui a fourni la photo postée par la marque sur son compte twitter.

« SOS Méditerranée ne donne jamais son accord pour une utilisation à des fins commerciales de ses photographies. »

Une deuxième photo issue de la campagne publicitaire de Benetton, prise cette fois par Orietta Scardino, montre des femmes et des nourrissons sur la terre ferme, attendant d’être aiguillés par une bénévole de la Croix-Rouge.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Benetton s’est donc offert une double page dans les journaux italiens La Repubblica et Corriere della Sera, pour diffuser les deux photos, accompagnées de son logo et sans aucun commentaire.

Des voix en Italie se sont élevées pour accuser la marque d’utiliser le sort des migrants à des fins marketings. D’autres critiquent le message de solidarité caché derrière ces images.

Le ministre de l’Intérieur italien d’extrême droite, Matteo Salvini, a lui-même réagi en parlant d’une publicité « minable », sur Twitter.

Le concepteur de la campagne publicitaire, Oliviero Toscani, a répondu au ministre : « Ce n’est pas minable mais dramatique. Et malheureusement nous sommes nombreux à ne pas comprendre ce qui se passe. Alors le fait qu’un négationniste comme vous critique cette action me fait réaliser que j’ai raison. »

Source : Ledauphine

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz