FLASH
[20/09/2018] 3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean Vercors le 21 juin 2018

Des conseillers municipaux espagnols appellent à déclarer les personnalités israéliennes ‘persona non grata’.

Après les mouvements anti-israéliens dans les villes espagnoles d’Oviedo et de Valence, la ville de Pampelune rejoint le chœur des condamnations contre la « politique oppressive d’Israël contre le peuple palestinien », appelant à prendre une série de mesures contre Israël.

Les conseillers de la ville de Pampelune, chef-lieu de la province de Navarre au nord de l’Espagne, ont demandé au gouvernement espagnol d’arrêter le commerce des armes avec Israël et de déclarer les responsables israéliens « persona non grata » jusqu’à ce qu’Israël arrête son « oppression ». politique contre le peuple palestinien. (Je me demande, avec amusement, ce que peut exporter l’Espagne vers Israël)

La résolution adoptée par les chefs des factions de la municipalité de Pampelune a également exprimé son soutien au droit de retour des Palestiniens et au droit des Palestiniens à organiser une manifestation pacifique « qui a été réprimée avec force par l’armée israélienne« .

Apparemment les attentats de Madrid le jeudi 11 mars 2004 n’ont pas changé grand-chose, alors que les auteurs étaient des pro Palestiniens.

La municipalité de Pampelune a condamné les Forces de défense d’Israël pour avoir tué au moins 100 Palestiniens (dont la plupart étaient des terroristes membres du Hamas) et blessé des milliers de personnes lors des manifestations « non violentes » de la « Marche de retour » et a offert son soutien et ses condoléances aux familles des victimes. Manifestations non violentes ? Avec des haches, armes automatiques, cerfs-volants incendiaires, ballons incendiaires à l’hélium, explosifs en tous genres, jets de pierres, infiltrations de terroristes en territoire israélien en criant Allah Akbar… ?

La résolution a également appelé les gouvernements de l’Union européenne à augmenter la pression et à imposer des sanctions à Israël pour le forcer à arrêter son « agression » contre le peuple palestinien.

Ils ont en outre fustigé la décision des États-Unis de transférer leur ambassade à « Jérusalem occupée », qualifiant cette décision d’extrêmement dangereuse et contraire au droit international. L’Espagne a pour habitude depuis au moins 30 ans de rejoindre la majorité islamique et voter des résolutions anti israéliennes à l’ONU ou l’Union Européenne.

La résolution est passée sans le soutien du Parti socialiste qui pourtant détient la majorité dans la municipalité. Elle a été soutenue par le parti nationaliste basque, le parti d’extrême gauche Podemos et le parti communiste.

La résolution doit encore recevoir l’approbation du plénum de la municipalité.

L’ambassade d’Israël à Madrid a condamné la résolution, rappelant à Pampelune que « le Royaume de Navarre a été le dernier de la péninsule à expulser ses juifs, et le Conseil municipal de Pampelune le premier à nous déclarer persona non grata – Navarra 1498: Juifs expulsés – Pampelune 2018: Juifs interdits d’entrer. »

La résolution de Pampelune est la dernière d’une tendance plus large à laquelle l’ambassade d’Israël a assisté en Espagne sous différents aspects – municipal, culturel et universitaire – qui prend de l’ampleur à la lumière des récents événements à Gaza et des changements politiques dans le pays : la chute, via un vote de défiance, du Premier ministre Mariano Rajoy et son remplacement par Pedro Sanchez du Parti socialiste ouvrier espagnol (SWP).

Les socialistes, pour survivre, ont le soutien de leurs partenaires de coalition – le parti de gauche radical We can, qui a été à la pointe de toutes les initiatives de boycott anti-israélien dans les municipalités de toute l’Espagne et exige du gouvernement une ligne dure contre Israël.

Récemment, la ville d’Oviedo, la capitale de la région des Asturies en Espagne, a décidé d’annuler un concert de l’Orchestre NK d’Israël, invoquant des raisons politiques. Oviedo a également annulé une performance d’un ballet israélien.

La municipalité de Valence, également dirigée par une coalition de gauche composée du parti We can et du SWP, s’est déclarée au début du mois « propre de l’apartheid israélien », boycottant Israël à la fois culturellement et économiquement.

Lors du vote, 17 des 33 membres de la municipalité ont appuyé la décision, tandis que 16 s’y sont opposés. La proposition officielle a exprimé sa solidarité et son soutien total aux Palestiniens tout en critiquant avec véhémence Israël. Pablo Iglesias Turrión, le leader de Podemos – le troisième plus grand parti espagnol – a déclaré à la chaîne de télévision vouloir la disparition pure et simple d’Israël. « L’Espagne doit agir de manière plus décisive contre un Etat illégal comme Israël … Notre parti définit l’existence d’Israël comme illégitime », a affirmé Turrion. Combien de temps lui faudra-t-il pour rejoindre les positions d’Al Qaida et déclarer l’Espagne illégitime et les Espagnols des colons volant les terres d’Al Andalous ?

ACOM, un groupe pro-israélien en Espagne, a déclaré que les sentiments de Turrión sont clairement antisémites puisque son parti ne définit aucun autre Etat qu’Israël d' »illégal ». L’organisation a annoncé avoir déposé une plainte contre la municipalité de Valence. Les tribunaux espagnols, y compris la Cour suprême, ont rejeté 16 décisions de boycott anti-israélien qui ont été adoptées au niveau municipal. Sept municipalités supplémentaires ont volontairement renversé la décision.

Qui aurait pu penser que les descendants des inquisiteurs pourraient faire une chose pareille ? sans blague !

Peut être qu’Israël devrait reconnaître l’indépendance de la Catalogne et/ou du pays Basque, juste pour voir.

Mon tweet à la mairie de Pampelone

Traduction : « Après les mouvements anti-israéliens dans les villes espagnoles d’Oviedo et de Valence, la ville de Pampelune rejoint le chœur de Bds d’inspiration Nazie contre Israël « 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz