FLASH
[18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 22 juin 2018

Le 5 juin dernier j’écrivais que « l’accord historique », conclu à Paris et évoqué par Emmanuel Macron et par l’envoyé spécial de l’ONU, n’était probablement qu’un « coup d’épée dans l’eau ». Je ne suis pas trompé.

Les quatre responsables officiels libyens, réunis à Paris, sur proposition de notre président de la République, ont fait le voyage pour rien, où sans doute pour visiter notre capitale, loin des soucis de la Libye.

Le premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, avait alors appelé à arrêter les combats partout en Libye car « assez de sang avait coulé », cela partait d’un bon sentiment mais il n’a pas été entendu bien longtemps, en tous les cas pas par tous les groupes rebelles, et il y en a de bien nombreux dans ce pays.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Notamment les djihadistes dirigés par Mustapha Charkassi et les « Gardiens Tchadiens des établissements pétroliers », sous le contrôle de Brahim Jadhran.

Ils ont attaqué jeudi dernier les terminaux pétroliers de Sadra et Ras Lanouf, obligeant l’ENLP à annoncer la fermeture des deux ports. Une perte d’environ 800 millions de dollars par mois, si la situation perdure…ce qui ne sera pas le cas.

Il s’agit, n’en doutons pas, d’une énième tentative de déstabilisation de l’ANL (Armée Nationale libyenne) qui avait pour objectif prioritaire de libérer la ville de Derna, occupée par des groupes rebelles proches d’Al-Qaïda.

Le général Haftar, l’homme fort du pays, avait attiré l’attention, mardi dernier, sur la forte concentration des forces de Saraya Benghazi autour des villes de Hraoua et Nouflia et la cité de Syrte craignait également une attaque, mais c’est finalement le « croissant pétrolier » qui était la cible de cette mobilisation.

Une tentative avait été faite en mars 2017 et elle avait échouée devant les forces spéciales du général Haftar et ce sont de nouveau ces mêmes forces spéciales de l’armée libyenne qui ont repris aussitôt le terminal de Sadra, alors que celui de Ras Lanouf est toujours, en tous les cas il y a encore 48 heures, entre les mains des rebelles.
28 cadavres, victimes de ces affrontements, dont 12 Tchadiens, ont été réceptionnés par l’hôpital d’Ajdabya.

Tous ces groupes rebelles savent pertinemment qu’ils ne pourront pas résister à l’armée du général Haftar mais ils veulent prouver qu’ils peuvent toujours nuire et qu’il faudra compter avec eux.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Quant à l’armée nationale libyenne, elle ne peut faire front sur plusieurs objectifs à la fois et bien qu’intronisé comme chef de l’Etat-Major de cette armée, le général Haftar sait que le chemin sera encore bien long pour parler d’unification, et que le passage permanent des « migrants » de la « Corne d’Afrique » et des pays sub-Sahariens par la Libye vers l’Europe n’est pas près de se tarir, surtout avec la complicité des « passeurs professionnels » et des ONG européennes.

Est-ce que tous ces évènements ne remettent pas en cause la date des élections générales, prévues en décembre 2018, lors de la « réunion historique de paris » ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz