FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 22 juin 2018

Le 5 juin dernier j’écrivais que « l’accord historique », conclu à Paris et évoqué par Emmanuel Macron et par l’envoyé spécial de l’ONU, n’était probablement qu’un « coup d’épée dans l’eau ». Je ne suis pas trompé.

Les quatre responsables officiels libyens, réunis à Paris, sur proposition de notre président de la République, ont fait le voyage pour rien, où sans doute pour visiter notre capitale, loin des soucis de la Libye.

Le premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, avait alors appelé à arrêter les combats partout en Libye car « assez de sang avait coulé », cela partait d’un bon sentiment mais il n’a pas été entendu bien longtemps, en tous les cas pas par tous les groupes rebelles, et il y en a de bien nombreux dans ce pays.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Notamment les djihadistes dirigés par Mustapha Charkassi et les « Gardiens Tchadiens des établissements pétroliers », sous le contrôle de Brahim Jadhran.

Ils ont attaqué jeudi dernier les terminaux pétroliers de Sadra et Ras Lanouf, obligeant l’ENLP à annoncer la fermeture des deux ports. Une perte d’environ 800 millions de dollars par mois, si la situation perdure…ce qui ne sera pas le cas.

Il s’agit, n’en doutons pas, d’une énième tentative de déstabilisation de l’ANL (Armée Nationale libyenne) qui avait pour objectif prioritaire de libérer la ville de Derna, occupée par des groupes rebelles proches d’Al-Qaïda.

Le général Haftar, l’homme fort du pays, avait attiré l’attention, mardi dernier, sur la forte concentration des forces de Saraya Benghazi autour des villes de Hraoua et Nouflia et la cité de Syrte craignait également une attaque, mais c’est finalement le « croissant pétrolier » qui était la cible de cette mobilisation.

Une tentative avait été faite en mars 2017 et elle avait échouée devant les forces spéciales du général Haftar et ce sont de nouveau ces mêmes forces spéciales de l’armée libyenne qui ont repris aussitôt le terminal de Sadra, alors que celui de Ras Lanouf est toujours, en tous les cas il y a encore 48 heures, entre les mains des rebelles.
28 cadavres, victimes de ces affrontements, dont 12 Tchadiens, ont été réceptionnés par l’hôpital d’Ajdabya.

Tous ces groupes rebelles savent pertinemment qu’ils ne pourront pas résister à l’armée du général Haftar mais ils veulent prouver qu’ils peuvent toujours nuire et qu’il faudra compter avec eux.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Quant à l’armée nationale libyenne, elle ne peut faire front sur plusieurs objectifs à la fois et bien qu’intronisé comme chef de l’Etat-Major de cette armée, le général Haftar sait que le chemin sera encore bien long pour parler d’unification, et que le passage permanent des « migrants » de la « Corne d’Afrique » et des pays sub-Sahariens par la Libye vers l’Europe n’est pas près de se tarir, surtout avec la complicité des « passeurs professionnels » et des ONG européennes.

Est-ce que tous ces évènements ne remettent pas en cause la date des élections générales, prévues en décembre 2018, lors de la « réunion historique de paris » ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz