FLASH
[16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 juin 2018

Le Hamas, au contrôle de la bande de Gaza, a versé 8000 shekels (près de 2000 euros) à la famille dont le bébé est mort au mois de mai, à condition que celle-ci affirme que leur enfant a succombé suite à l’inhalation de gaz lacrymogènes lancés par les Israéliens, selon un acte d’inculpation déposé jeudi contre un Palestinien arrêté le 28 mai après des affrontements avec l’armée israélienne.

Leïla al-Ghandour, âgée de huit mois, est au centre d’une querelle sur les causes de sa mort, survenue en mai alors que le ministère gazaoui de la Santé avait initialement annoncé qu’elle était morte après avoir inhalé du gaz lacrymogène utilisé par les soldats israéliens comme moyens anti-émeutes lors des affrontements avec les Palestiniens à la barrière de sécurité qui sépare l’Etat hébreu de l’enclave. La famille avait accusé l’armée israélienne d’avoir tué l’enfant.

« Nous avons beaucoup de témoignages qui mettent en doute la fiabilité de cette information », avait déclaré un porte-parole de l’armée israélienne, Avihai Adrei.

D’après les informations obtenues par i24NEWS, le bébé souffrait de problèmes cardiaques depuis sa naissance, et sa famille aurait convenu d’un accord avec l’organisation terroriste Hamas pour annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu’il aurait été tué à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d’une compensation financière significative.

Selon l’acte d’accusation déposé jeudi contre Mahmoud Omar, membre des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, et cousin du bébé, le suspect aurait confirmé lors de son interrogatoire que le 14 mai, sa mère lui a annoncé la mort du bébé, décédé suite à une maladie du sang.

Après avoir entendu son oncle Anouar et sa tante Mariam confier à la presse que leur fille avait succombé suite à l’inhalation de gaz lacrymogènes, Mahmoud Omar a été informé que Yahya Sinwar, leader du Hamas, avait offert 8000 shekels à la famille pour tenir les propos mensongers auprès de la presse.

Le 25 mai, le ministère palestinien de la Santé basé à Gaza avait déjà décidé de ne pas mentionner le nom de Leïla al-Ghandour sur une liste baptisée « les martyrs », recensant les Palestiniens tués lors d’affrontements avec l’armée israélienne, le long de la barrière de sécurité qui sépare l’Etat hébreu de l’enclave palestinienne.

Source : I24news

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz