FLASH
[17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 juin 2018

Alors qu’en Italie, en Autriche, en Pologne, en Hongrie, en Grande Bretagne, les citoyens reprennent leur destin en main, contre la dictature de la pensée imposée par les élites et les médias, un article, publié dans un média gauchiste américain, demande quels sont les bienfaits de l’immigration, une question qu’il est interdit de poser en Europe sans être qualifié de nazi (le mot poli est « extrême droite » ou facho).

  • France. Une majorité de 56% des Français, selon un sondage OpinionWay (1) pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique, a déclaré en avoir un peu raz le-bol de l’immigration forcée, et s’est déclaré hostile à l’accueil de l’Aquarius, contre 42% à penser pour.
  • Allemagne, près de la moitié des citoyens veut que Merkel démissionne, selon une enquête réalisée par YouGov (2) et publiée vendredi. Le sondage montre que 43 % des Allemands sont excédés par la politique immigrationniste de Merkel, et veulent qu’elle quitte son poste. L’enquête a également révélé que seulement 42 % des personnes interrogées souhaitent que la chancelière reste à la tête du gouvernement, tandis que 15 % n’ont pas donné de réponse. Sans surprise, Merkel est la plus populaire parmi les électeurs du parti écologiste des Verts, dont les deux tiers ont déclaré qu’elle devrait rester en fonction.
  • Un autre sondage YouGov (3) du 30 avril dernier indique que l’immigration est une grande source d’insécurité.

A la question « Dans quelle mesure vous sentez-vous en sécurité ou en insécurité par rapport à l’immigration ?

71 % des Français, 65% des Allemands, 56% des Danois, 78% des Grecs, 59% des Suédois, 71% des Italiens, 63% des Espagnols et 51% des Britanniques ont déclaré ne pas se sentir en sécurité. C’est un chiffre énorme.

Je transpose ci-dessous les arguments principaux développés par Michael Anton dans le Washington Post (4) :

  • La France – 67 millions d’habitants – avec des villes saturées, des moyens de transport en commun banlieues-centre ville inadaptés et obsolètes, des prix de l’immobilier inaccessibles, un taux de chômage de 10% et la promesse que la robotique et les véhicules sans chauffeurs vont en mettre énormément plus au chômage dans la décennie à venir, et un déficit record de la Sécurité sociale, a-t-elle besoin d’un plus grand nombre de personnes ? Si oui, pourquoi, et jusqu’où ? 80 millions ? 100 millions ? 200 millions ?
  • Qui sont les premières victimes, en termes d’emploi et de salaire, de l’immigration non qualifiée qui arrive d’Afrique ? Les classes dirigeantes, les grands industriels qui profitent d’un afflux de candidats au salaire minimum, ou les Français que l’on a encouragés à suivre la formation professionnelle continue pour s’élever dans la société, et qui se retrouvent en concurrence avec une main-d’œuvre bon marché surabondante ?
  • Qui bénéficie et qui est victime d’un taux de chômage élevé ? Les grandes entreprises du CAC 40 qui sont en position de force pour embaucher au rabais, du fait que les salariés sont en situation d’insécurité professionnelle, qu’ils acceptent des salaires bas plutôt que pas de salaire du tout, et améliorent leurs bénéfices, ou la classe moyenne des pays d’accueil qui doit se battre pour ne pas se retrouver sur le carreau ? Autrement dit, la gauche, les Verts et l’extrême gauche de Mélenchon font le jeu des grandes entreprises contre ceux qu’ils disent vouloir protéger et défendre.
  • Pour qui votent les migrants, une fois qu’ils sont naturalisés ? Pour la droite, ou pour la gauche immigrationniste qui promet de faire venir leurs proches ? L’immigration sans limites est un réservoir unique pour la gauche sans frontière.
  • Un autre argument en faveur d’un plus grand nombre de migrants est la baisse du taux de natalité chez les personnes nées dans le pays.

Mais si l’on considère que l’immigration a pour effet non seulement d’abaisser les salaires, d’augmenter les prix des logements en augmentant la demande, de faire monter la pression sur les besoins des écoles publiques en ajoutant des élèves non francophones, plusieurs recherches suggèrent que sous ces pressions, les gens reportent à plus tard leur mariage – ce qui réduit le taux de natalité…

  • En 1967, le futur lauréat du prix Nobel Paul Samuelson a comparé la Sécurité sociale et le système de retraite par répartition à un système de Ponzi, faisant valoir qu’elle durera tant que les jeunes seront toujours plus nombreux que les retraités. Pour cela, il faudra donc importer de plus en plus de migrants. Question : quel pays est capable de soutenir une croissance démographique sans fin ? Aucun. Que se passera-t-il quand il y aura saturation ? Le chaos.

Alors, ajoute Michael Anton :

Pourquoi avons-nous besoin de plus de gens ? Pour les embouteillages supplémentaires ? Plus de salles de classe surpeuplées ? L’allongement des files d’attente aux urgences et dans l’administration ? Des émissions de gaz à effet de serre plus élevées ? J’ajoute : plus d’insécurité, plus d’attentats, plus de magasins africains, de mosquées, de burkas et de djellabas dans les rues de France ?

Nous savons comment l’immigration profite aux grandes entreprises et à la gauche. Mais personne n’a encore expliqué de façon convaincante comment cela profite au peuple français dans son ensemble.

J’ajoute que c’est précisément la raison pour laquelle le débat a été retiré du domaine public et des médias.

Conclusion

Pour que le bon sens, c’est-à-dire le populisme, reprenne le pouvoir sur les progressistes, c’est-à-dire les gauchistes qui veulent transformer le monde pour faire des expériences, il faut à mon sens la réunion de deux composantes : un peuple qui doute suffisamment de ce qu’il voit à la télé pour croire le contraire de ce qu’on lui dit, et un candidat politique de qualité. Je ne vois pas que la France et la Belgique possèdent ces deux atouts pour l’instant, mais la marche est en route.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) lexpress.fr
(2) thelocal.de
(3) d25d2506sfb94s.cloudfront.net
(4) washingtonpost.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz