FLASH
[20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 juin 2018

Le conseiller principal et gendre du président Trump Jared Kushner, le chef de la mission américaine pour la paix au Moyen-Orient, a accordé une interview vendredi au quotidien palestinien le plus populaire, Al-Qods, dans le cadre de la stratégie établie par Donald Trump de parler directement au peuple palestinien en court-circuitant Mahmoud Abbas avant que les États-Unis ne lancent leur plan de paix.

Kushner a accordé l’interview à un moment où les dirigeants palestiniens, dont la rigidité n’avait jamais été dénoncée auparavant, refusent de s’engager dans le dialogue avec la Maison-Blanche depuis que Trump a déplacé l’ambassade des États-Unis à Jérusalem en décembre dernier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mahmoud Abbas, dont on pensait qu’il voulait signer une paix durable, a déclaré qu’il n’est même pas disposé à lire le plan de paix américain, mais la Maison-Blanche espère que Kushner, en parlant directement au peuple palestinien – et en lui disant les bénéfices qu’il peut tirer de ce plan – rendra plus difficile l’entêtement du dirigeant palestinien à le rejeter d’emblée.

Une source familière avec le contenu de l’interview a déclaré qu’il devrait avoir une grande portée, car Kushner a insisté sur le fait que la paix est possible et a expliqué pourquoi les dirigeants palestiniens devraient s’engager dans cette voie.

N’hésitant pas à critiquer le leader palestinien, Kushner a déclaré au quotidien palestinien :

« Le président palestinien Mahmoud Abbas a des exigences qui n’ont pas changé au cours des 25 dernières années. Aucun accord de paix n’a été conclu au cours de cette période. Pour parvenir à un accord, les deux parties doivent faire un pas et se rencontrer à mi-chemin entre leurs positions respectives. Je ne suis pas sûr que le Président Abbas ait la capacité de le faire. »

Pourquoi c’est important : cette stratégie n’a encore jamais été tentée. Les fonctionnaires du Quai d’Orsay, incapables de sortir de leur paradigme et d’avoir la moindre idée constructive, répètent comme que la solution au conflit est celle qui a échoué depuis 40 ans !

A l’inverse, l’effort de la Maison-Blanche pour parler directement au peuple palestinien avant de dévoiler son plan de paix au Moyen-Orient, que les dirigeants palestiniens d’Abbas ont déclaré qu’ils ne liront même pas, est une piste innovante, tout comme l’est celle qui consiste à dénoncer la psycho-rigidité des dirigeants palestiniens encouragée par le fait qu’aucun compromis ne leur a jamais été demandé.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz