FLASH
[19/09/2018] Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 24 juin 2018

En l’espace de quelques jours, l’Espagne est soudainement devenue la destination favorite des dizaines de milliers de migrants illégaux qui quittent les côtes africaines et traversent la Méditerranée pour débarquer en Europe.

Ces dernières semaines, ce sont plus de 2000 migrants qui ont été recueillis par les bateaux de sauvetage mis à leur disposition par les ONG internationales.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Parmi ces 2000 migrants, les 600 et quelques arrivés avec L’Aquarius qui se sont empressés de disparaître dans la nature, abandonnant les résidences mises à leur disposition, alors qu’on nous les présenter comme totalement affaiblis et traumatisés par une traversée difficile, par mer démontée et pratiquement sans nourriture.

Les Maffias des passeurs vendent actuellement l’Espagne comme une destination de luxe pour les Marocains, Nigériens, Sénégalais, Algériens, Tunisiens et tous les clandestins de l’Afrique sub-Saharienne, qui ne sont absolument pas des demandeurs d’asile pour cause de pays en guerre.

Même sur Facebook, quelques groupes offrent le voyage vers l’Espagne pour 5000 dollars la traversée, et l’on peut se poser la question de savoir qui paie ces sommes impossibles à réunir pour tous ces migrants, et qui représentent plusieurs années de salaire.

Nous y découvrons même des conseils pratiques pour pénétrer par les frontières de Melilla et Ceuta, deux villes frontière déjà suffisamment ouvertes à l’immigration massive.

«Vous pouvez voyager dans n’importe quel pays d’Europe sans nécessiter trop de documents pour réclamer l’asile» explique l’administrateur de cette publicité.

Cette invasion de migrants illégaux, y compris de « mineurs isolés », va devenir un véritable problème pour l’Espagne, explique Santiago Abascal, président de VOX (un parti d’extrême droite pratiquement invisible jusqu’à aujourd’hui) il s’agit d’une décision des partis de gauche, Podemos, PSOE et Izquierda Unida, qui s’apprête à accueillir à présent, après Aquarius, Life Boat, dont ni l’Italie, ni Malte, ne veulent, et qui se trouve dans une situation identique au bateau affrété par SOS Méditerranée.

«Avec une telle politique l’Espagne sera très bientôt pire qu’une plaga biblica » (Peste biblique) a déclaré le président de VOX, et Mattéo Salvini, ministre de l’Intérieur de l’Italie, n’a pas tardé à déclarer que «Pedro Sanchez n’était qu’un charlatan qui, comme Macron, ne faisait que parler pour ne rien dire !».

Effectivement, il apparaît que Pedro Sanchez veut copier le modèle solidaire mis en place, il y a plusieurs années, par Zapatero. Il n’a pas conscience que les mentalités ont radicalement évolué depuis cette époque, en Europe. Les migrants illégaux ne sont plus les bienvenus et les leaders européens envisagent dorénavant de protéger d’abord leurs propres citoyens.

Pedro Sanchez n’a pas pris conscience de la gravité qu’il y a d’accueillir massivement cette immigration illégale. Des pays comme l’Italie, l’Autriche, Malte, la Hollande et même à présent la Belgique et la France et demain l’Allemagne, sans parler des pays de l’Est, ne comprennent pas la décision de Pedro Sanchez alors qu’ils ne souhaitent, eux, que renforcer les frontières de l’Europe et n’accepter dorénavant qu’une immigration choisie plutôt qu’une immigration subie.

Pedro Sanchez ferait bien de prendre en compte la déclaration toute récente du gouvernement tunisien :

«Ceux qui partent sont des chômeurs et des voyous. Ils posent des problèmes ici. Il vaut mieux pour tout le monde qu’ils partent en Italie ou ailleurs.»

Les autorités tunisiennes les encouragent même à partir nombreux et la Tunisie est devenue le premier pays d’origine des migrants avec comme point de départ l’ile de Kerkannah, au large de la ville de Sfax.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz