FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2018

Je ne sais pas ce qui fait le plus tousser la gauche dans les points clefs du dernier sondage CNBC : que les chiffres soient si bon pour Trump, ou qu’ils viennent d’un média très à gauche et très hostile au président américain…

  • La cote d’approbation économique de Trump a grimpé de 6 points pour atteindre 51 pour cent, selon le dernier sondage économique de CNBC All-America.
  • 54% disent que l’économie est bonne ou excellente, le plus haut niveau enregistré par CNBC au cours des dix années de l’enquête.
  • Les récents débats initiés par les Démocrates sur l’immigration n’ont pas fait baisser sa côte, selon l’enquête.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour la première fois depuis l’entrée en fonction du président Donald Trump, le sondage économique de CNBC montre que plus de la moitié du public approuve sa façon de gérer l’économie, et cela semble avoir une certaine incidence sur sa cote globale d’approbation de sa gestion du pays.

  • La cote d’approbation économique du président a grimpé de 6 points, passant à 51 %, avec seulement 36 % du public qui désapprouve, soit une baisse de 6 points par rapport au sondage de mars.
  • Le pourcentage d’Américains qui désapprouvent Trump a chuté de 10 points à 47 pour cent, le plus bas enregistré par CNBC au cours de sa présidence, tandis que son taux de popularité a augmenté de 2 points à 41 pour cent par rapport au sondage du premier trimestre [Trump est maintenant à 50% selon Gallup, et plusieurs analystes affirment que lorsqu’on lit un sondage sur le président Trump, il faut ajouter 12 points pour connaître le chiffre réel].
  • L’enquête suggère que la récente controverse fabriquée par les Démocrates et les médias sur la décision du président de séparer les enfants illégaux de parents illégaux à la frontière [en réalité Trump n’a rien décidé du tout, la règle était déjà en place sous Obama] a eu peu d’effet dans les deux sens.

Le sondage auprès de 800 adultes à l’échelle nationale, avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,5 points de pourcentage, s’est déroulé du 16 au 19 juin, en pleine controverse sur les migrants. Une comparaison des chiffres effectuée le samedi et le dimanche avec le lundi et le mardi, lorsque l’histoire était plus importante, montre peu d’indignation réelle du public. L’affaire a surtout affecté les médias anti-Trump et les activistes.

« La chose la plus cohérente à propos de sa présidence est combien les gens qui l’aiment, l’aiment et combien les gens qui le détestent, le détestent, » a analysé un des responsables du sondage.

La hausse de l’approbation économique du président s’accompagne d’une prévision de croissance de 3,8%, alors qu’Obama n’a jamais atteint les 3%, avec un taux de chômage proche d’un plus bas niveau en 20 ans, et un très fort taux de croissance attendu pour le second trimestre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz