FLASH
[20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2018

Je ne sais pas ce qui fait le plus tousser la gauche dans les points clefs du dernier sondage CNBC : que les chiffres soient si bon pour Trump, ou qu’ils viennent d’un média très à gauche et très hostile au président américain…

  • La cote d’approbation économique de Trump a grimpé de 6 points pour atteindre 51 pour cent, selon le dernier sondage économique de CNBC All-America.
  • 54% disent que l’économie est bonne ou excellente, le plus haut niveau enregistré par CNBC au cours des dix années de l’enquête.
  • Les récents débats initiés par les Démocrates sur l’immigration n’ont pas fait baisser sa côte, selon l’enquête.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour la première fois depuis l’entrée en fonction du président Donald Trump, le sondage économique de CNBC montre que plus de la moitié du public approuve sa façon de gérer l’économie, et cela semble avoir une certaine incidence sur sa cote globale d’approbation de sa gestion du pays.

  • La cote d’approbation économique du président a grimpé de 6 points, passant à 51 %, avec seulement 36 % du public qui désapprouve, soit une baisse de 6 points par rapport au sondage de mars.
  • Le pourcentage d’Américains qui désapprouvent Trump a chuté de 10 points à 47 pour cent, le plus bas enregistré par CNBC au cours de sa présidence, tandis que son taux de popularité a augmenté de 2 points à 41 pour cent par rapport au sondage du premier trimestre [Trump est maintenant à 50% selon Gallup, et plusieurs analystes affirment que lorsqu’on lit un sondage sur le président Trump, il faut ajouter 12 points pour connaître le chiffre réel].
  • L’enquête suggère que la récente controverse fabriquée par les Démocrates et les médias sur la décision du président de séparer les enfants illégaux de parents illégaux à la frontière [en réalité Trump n’a rien décidé du tout, la règle était déjà en place sous Obama] a eu peu d’effet dans les deux sens.

Le sondage auprès de 800 adultes à l’échelle nationale, avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,5 points de pourcentage, s’est déroulé du 16 au 19 juin, en pleine controverse sur les migrants. Une comparaison des chiffres effectuée le samedi et le dimanche avec le lundi et le mardi, lorsque l’histoire était plus importante, montre peu d’indignation réelle du public. L’affaire a surtout affecté les médias anti-Trump et les activistes.

« La chose la plus cohérente à propos de sa présidence est combien les gens qui l’aiment, l’aiment et combien les gens qui le détestent, le détestent, » a analysé un des responsables du sondage.

La hausse de l’approbation économique du président s’accompagne d’une prévision de croissance de 3,8%, alors qu’Obama n’a jamais atteint les 3%, avec un taux de chômage proche d’un plus bas niveau en 20 ans, et un très fort taux de croissance attendu pour le second trimestre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz