FLASH
[21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2018

Je ne sais pas ce qui fait le plus tousser la gauche dans les points clefs du dernier sondage CNBC : que les chiffres soient si bon pour Trump, ou qu’ils viennent d’un média très à gauche et très hostile au président américain…

  • La cote d’approbation économique de Trump a grimpé de 6 points pour atteindre 51 pour cent, selon le dernier sondage économique de CNBC All-America.
  • 54% disent que l’économie est bonne ou excellente, le plus haut niveau enregistré par CNBC au cours des dix années de l’enquête.
  • Les récents débats initiés par les Démocrates sur l’immigration n’ont pas fait baisser sa côte, selon l’enquête.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour la première fois depuis l’entrée en fonction du président Donald Trump, le sondage économique de CNBC montre que plus de la moitié du public approuve sa façon de gérer l’économie, et cela semble avoir une certaine incidence sur sa cote globale d’approbation de sa gestion du pays.

  • La cote d’approbation économique du président a grimpé de 6 points, passant à 51 %, avec seulement 36 % du public qui désapprouve, soit une baisse de 6 points par rapport au sondage de mars.
  • Le pourcentage d’Américains qui désapprouvent Trump a chuté de 10 points à 47 pour cent, le plus bas enregistré par CNBC au cours de sa présidence, tandis que son taux de popularité a augmenté de 2 points à 41 pour cent par rapport au sondage du premier trimestre [Trump est maintenant à 50% selon Gallup, et plusieurs analystes affirment que lorsqu’on lit un sondage sur le président Trump, il faut ajouter 12 points pour connaître le chiffre réel].
  • L’enquête suggère que la récente controverse fabriquée par les Démocrates et les médias sur la décision du président de séparer les enfants illégaux de parents illégaux à la frontière [en réalité Trump n’a rien décidé du tout, la règle était déjà en place sous Obama] a eu peu d’effet dans les deux sens.

Le sondage auprès de 800 adultes à l’échelle nationale, avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,5 points de pourcentage, s’est déroulé du 16 au 19 juin, en pleine controverse sur les migrants. Une comparaison des chiffres effectuée le samedi et le dimanche avec le lundi et le mardi, lorsque l’histoire était plus importante, montre peu d’indignation réelle du public. L’affaire a surtout affecté les médias anti-Trump et les activistes.

« La chose la plus cohérente à propos de sa présidence est combien les gens qui l’aiment, l’aiment et combien les gens qui le détestent, le détestent, » a analysé un des responsables du sondage.

La hausse de l’approbation économique du président s’accompagne d’une prévision de croissance de 3,8%, alors qu’Obama n’a jamais atteint les 3%, avec un taux de chômage proche d’un plus bas niveau en 20 ans, et un très fort taux de croissance attendu pour le second trimestre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz