FLASH
[19/02/2019] #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 3 juillet 2018

La science arabe est l’art de tout emprunter à autrui sans jamais citer la source originelle pour laisser croire qu’elle est à l’origine de ce qu’elle a transmis. 

A la sortie du Moyen Age, l’Occident n’a pas cherché à identifier la genèse, sa création et son processus d’élaboration, de cette science arabe qui est en réalité de seconde main. Se contentant de la prendre comme si elle était une parole biblique, digne de foi.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il a fallu attendre le XXe siècle pour faire tomber le masque de ladite science qui n’aurait pas existé sans l’Inde et la Grèce tout particulièrement.

Longtemps le monde avait cru que ladite science a enfanté le concept zéro. Il en est point le cas.

Al-Khawarizmi qui est ouzbek et non pas arabe, qu’on présente comme le père de l’algorithme et de l’algèbre n’a fait en réalité que s’inspirer fortement des travaux de l’Indien Brahmagupta, le concepteur du zéro moderne.

Historiquement les arabo-musulmans avaient surtout vandalisé le savoir des peuples conquis que de l’avoir préservé et enrichi.

Qu’ont-ils fait des héritages égyptiens, perses, numides, byzantins, assyriens, romains, carthaginois ?

Pour juger de l’attrait d’un peuple pour la science il faut l’étudier à travers l’angle de leur respect du savoir des autres. Il est difficile d’affirmer que les Arabes ont brillé en la matière. Et sans Napoléon, le monde n’aurait pas découvert la civilisation égyptienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :