FLASH
[20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 4 juillet 2018
Hojjjat al-Islam Mojtaba Zolnour

Obama a accordé la citoyenneté à 2 500 Iraniens avant l’accord nucléaire, a révélé un imam iranien.

L’administration Obama a accordé la citoyenneté à environ 2 500 Iraniens – y compris des membres de la famille de politiciens et d’autres VIP – dans la période précédant l’accord nucléaire iranien, a déclaré Hojjat al-Islam Mojtaba Zolnour, un haut dignitaire religieux de la République islamique d’Iran.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un député iranien a confirmé que la Maison-Blanche d’Obama a donné l’ordre d’accorder la citoyenneté comme une « faveur aux hauts responsables iraniens liés au président Rouhani ».

Hojjjat al-Islam Mojtaba Zolnour, président de la commission parlementaire Nucléaire iranienne et membre de la commission de la Sécurité nationale et des Affaires étrangères, a fait ces allégations lors d’un entretien avec le journal Etemad, cité par l’agence de presse Fars News.

Quand Obama, au cours des négociations sur le JCPOA, a décidé de faire une faveur à ces hommes, il a accordé la citoyenneté à 2 500 Iraniens et certains responsables ont lancé une compétition pour savoir quels enfants pourraient faire partie de ces 2 500 Iraniens », a affirmé le clerc.

Les révélations de l’imam choquent autant aux États-Unis qu’en Iran.

« Les responsables du régime chantent la mort de l’Amérique, mais ils envoient leurs enfants aux États-Unis

  • D’un côté, cela s’ajoute aux absurdes concessions faites par l’administration Obama pendant cette période – y compris le paiement de 1,7 milliard de dollars censé être lié à un « règlement juridique » mais qui a coïncidé avec la libération des prisonniers américains en 2016, à comparer avec la façon dont Trump a obtenu sans rien payer la libération de prisonniers américains détenus en Corée du Nord.
  • En Iran, le ressentiment envers l’élite de Téhéran est encore plus fort.

« De nombreux Iraniens ordinaires sont surpris et se sentent trahis par le fait que les enfants des responsables du régime vivent et travaillent aux États-Unis « , a déclaré Saeed Ghasseminejad, chercheur à la Fondation pour la défense des démocraties, un institut de recherche basé à Washington.

« Les responsables du régime chantent la mort de l’Amérique, mais ils envoient leurs enfants aux États-Unis, loin de l’enfer qu’ils ont créé en Iran au cours des quatre dernières décennies » ajoute Ghasseminejad

Ghasseminejad a indiqué que des Iraniens demandent leu expulsion des États-Unis :

« Les Iraniens ne comprennent pas pourquoi le gouvernement américain permet à la progéniture des fonctionnaires du régime de vivre aux États-Unis, alors que les États-Unis ont introduit une interdiction de voyager pour les citoyens iraniens ordinaires et que de nombreux Américains sont emprisonnés en Iran. C’est pourquoi de nombreux Iraniens sur les médias sociaux ont exhorté le gouvernement américain à expulser les enfants des responsables du régime ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz