Publié par Jean Vercors le 8 juillet 2018

Quand j’étais petit, j’étais fasciné par les cerfs-volants.

Voir les cerfs-volants danser avec le vent avec des structures colorées dans le ciel bleu était magique. Je me souviens courir dans toutes les directions sur le sable en essayant de faire voler mon cerf-volant comme un papillon, un oiseau, un cœur joyeux. Comme tous les enfants du monde j’ai joué avec des cerfs-volants sur les plages.

Les cerfs-volants sont normalement des jouets pour enfants.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sauf à Gaza, où la population utilise le cerf-volant comme arme de terreur contre la population civile israélienne. Depuis plus de trois mois, des centaines de cerfs-volants terroristes et de ballons incendiaires ont été lancés de la bande de Gaza vers Israël, provoquant des incendies considérables et menaçant la population civile dans le sud d’Israël (où je vis). Les rapports indiquent que des milliers d’hectares de cultures et de plantes ont été détruits à cause de cette forme de terrorisme – Le terrorisme agricole.

Depuis le début des violences palestiniennes et tentatives d’incursion sur le territoire israélien, les dégâts causés à la flore, aux cultures et à la faune ont été considérables, avec des pertes estimées à plusieurs millions de dollars. Selon un rapport du JNS, « les responsables de l’Autorité israélienne pour la Nature et les Parcs ont estimé qu’au moins un tiers de la réserve naturelle de Carmia a été détruite, avec des dégâts importants pour les plantes et la faune locales« .

Il ne faudrait que quelques heures à l’armée israélienne pour raser complètement Gaza et mettre un terme au terrorisme palestinien financé par l’Iran. Sauf que ce problème n’est pas technologique, mais purement politique. Pour combattre le terrorisme palestinien et ces incursions terroristes en territoire israélien, l’armée israélienne utilise à peine 1% de sa puissance militaire. L’armée israélienne réussit très bien à déjouer toutes les incursions terroristes sur son territoire. Et nous constatons qu’aucune perte humaine du côté israélien n’est déplorée.

D’un point de vue politique, le gouvernement israélien et les Forces de défense Israéliennes estiment que ces attentats terroristes sont minimes et passagers. Le gouvernement israélien a décidé de ne pas utiliser la force. Pas étonnant que notre armée ne puisse en finir avec ces cafards terroristes. Tant que les vies humaines ne sont pas en danger, Israël a choisi la retenue et la passivité et préfère écouter les autres nations qui nous condamnent même pour avoir «volé des nuages ​​en Iran».

Avec ces cerfs-volants de la terreur, les Palestiniens essaient de jouer le David contre Goliath et ont réussi à ridiculiser Tsahal depuis au moins 3 mois. Israël a besoin de détermination spirituelle et non de retenue pour les combattre. La retenue montre seulement notre faiblesse qui permet aux terroristes de nous nuire davantage. Nous leur donnons de la nourriture et ils nous envoient des cerfs-volants incendiaires pour détruite nos cultures, nos ressources, nos moyens de production, nos infrastructures, bâtiments ou nature environnante, de manière à les rendre inutilisables et massacrer un maximum de civils israéliens.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Chaque semaine, des milliers de tonnes de marchandises entrent à Gaza en provenance d’Israël. Nous leur donnons de la nourriture, de l’eau, du gaz, de l’électricité et même des soins médicaux. Quel pays du monde ferait cela à ses ennemis ? Les terroristes tentent de tromper le monde entier en leur faisant croire qu’ils sont les véritables propriétaires de cette terre qu’ils préfèrent brûler.

Où sont les Samson et David de notre gouvernement ?

Il est temps de ne montrer aucune retenue à ceux qui ont juré de détruire Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz