Quantcast
Publié par Gaia - Dreuz le 9 juillet 2018

Une attaque à l’arme blanche a été perpétrée lundi 9 juillet vers 9 h 30 à Vic-sur-Aisne, petite ville de l’Aisne située à la frontière de l’Oise à mi-chemin entre Compiègne et Soissons.

L’agresseur a crié « Allahou Akbar » dans la rue. Selon un témoin, il a frappé sur des voitures et a pénétré armé dans une habitation, où il aurait tout retourné.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les gendarmes sont arrivés très vite et ont tiré plusieurs coups de pistolet à impulsion électrique pour le neutraliser.

En arret cardiaque, l’agresseur est décédé sur place.

La scène a duré une dizaine de minutes rue de Rivière. « C’était une bête en furie. Son visage était méchant, comme s’il était drogué », indique Philippe, un témoin choqué. Deux habitants ont aidé un premier gendarme à menotter l’agresseur qui serait âgé entre 35-40 ans. De nombreux gendarmes se sont rendus sur place, ainsi qu’un hélicoptère. Le procureur de Soissons est également attendu à Vic-Sur-Aisne.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : le Courrier Picard

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz