FLASH
[20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2018

Les sénateurs pointent de “réelles insuffisances” dans le traitement de la menace intérieure.

Le Sénat tire la sonnette d’alarme. À trois jours de la présentation par Matignon d’un nouveau plan de lutte contre le terrorisme, un rapport du Sénat fait part de ses inquiétudes concernant le « danger » du salafisme, rapporte Le Figaro ce mardi.

« Pas à la hauteur des enjeux »

La commission d’enquête, dirigée par les sénateurs Bernard Cazeau (LREM) et Sylvie Goy-Chavent (Union centriste), dresse le bilan d’une menace terroriste devenue essentiellement intérieure. Hier, lundi, lors de son discours au Congrès, Emmanuel Macron avait fustigé un « terrorisme islamiste » qui « se love dans nos sociétés elles-mêmes ». Si le Sénat adresse un bon point dans les chantiers mis en œuvre par les pouvoirs publics depuis 2015, il fait part de « fortes inquiétudes pour l’avenir » et déplore les « tâtonnements » de l’administration pénitentiaire dans la prise en charge des détenus radicalisés.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La lutte contre la propagande islamiste sur internet et les réseaux sociaux n’est selon les sénateurs « pas à la hauteur des enjeux », tandis que se dessinent les « limites des plans gouvernementaux de prévention ». Aussi, la commission d’enquête formule 63 propositions, parmi lesquelles figurent l’expulsion des fichés S radicalisés de nationalité étrangère, le suivi à long terme des « revenants » mineurs, la création de pôles de lutte contre l’islam radical dans chaque département ou encore l’application aux détenus pour terrorisme binationaux de la déchéance de nationalité. Le rapport désigne « l’enracinement du salafisme en France », « terreau idéologique du djihadisme », comme cible prioritaire, rappelant au passage le nombre de 40 000 à 60 000 des adeptes de ce courant rigoriste.

Source : Valeursactuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz