FLASH
[20/11/2018] Bruxelles : Attaque terroriste islamique au couteau contre un policier. Le terroriste a été neutralisé  |  Un rappel contre la désinformation: en 2010, Obama a perdu 63 sièges à la Chambre des représentants et 9 au Sénat – Trump n’en a perdu que 37, et gagné 3 au Sénat  |  [19/11/2018] L’acharnement judiciaire commence : les Démocrates poursuivent #Trump pour faire annuler sa nomination du nouveau ministre de la Justice  |  Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2018

Les sénateurs pointent de “réelles insuffisances” dans le traitement de la menace intérieure.

Le Sénat tire la sonnette d’alarme. À trois jours de la présentation par Matignon d’un nouveau plan de lutte contre le terrorisme, un rapport du Sénat fait part de ses inquiétudes concernant le « danger » du salafisme, rapporte Le Figaro ce mardi.

« Pas à la hauteur des enjeux »

La commission d’enquête, dirigée par les sénateurs Bernard Cazeau (LREM) et Sylvie Goy-Chavent (Union centriste), dresse le bilan d’une menace terroriste devenue essentiellement intérieure. Hier, lundi, lors de son discours au Congrès, Emmanuel Macron avait fustigé un « terrorisme islamiste » qui « se love dans nos sociétés elles-mêmes ». Si le Sénat adresse un bon point dans les chantiers mis en œuvre par les pouvoirs publics depuis 2015, il fait part de « fortes inquiétudes pour l’avenir » et déplore les « tâtonnements » de l’administration pénitentiaire dans la prise en charge des détenus radicalisés.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La lutte contre la propagande islamiste sur internet et les réseaux sociaux n’est selon les sénateurs « pas à la hauteur des enjeux », tandis que se dessinent les « limites des plans gouvernementaux de prévention ». Aussi, la commission d’enquête formule 63 propositions, parmi lesquelles figurent l’expulsion des fichés S radicalisés de nationalité étrangère, le suivi à long terme des « revenants » mineurs, la création de pôles de lutte contre l’islam radical dans chaque département ou encore l’application aux détenus pour terrorisme binationaux de la déchéance de nationalité. Le rapport désigne « l’enracinement du salafisme en France », « terreau idéologique du djihadisme », comme cible prioritaire, rappelant au passage le nombre de 40 000 à 60 000 des adeptes de ce courant rigoriste.

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz