FLASH
[19/02/2019] Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gally le 12 juillet 2018

Ce 6 juillet, à Montpellier, Madame Saada a reçu un courrier particulièrement déplaisant de son syndic.

Dans celui ci, se référant à une visite du 5 (appréciez la réactivité tellement usuelle en France), une certaine Fabienne Nourigat indique à Madame Saada qu’il a été « constaté un (sic) Mézouzah sur votre chambrant (sic) de porte » et que, sous prétexte « qu’aucun objet personnel ne doit être entreposé dans les parties communes« , il est demandé à la locataire de la retirer et la mettre « à l’intérieur de votre logement« .

Cette lettre, en soit, est déjà une performance d’antisémitisme pétochard, Fabienne Nourigat tentant de se cacher derrière un règlement qui n’a bien évidemment strictement rien à voir avec la présence d’une mézouzah sur un chambranle de porte. Nous doutons d’ailleurs fortement que cette personne ait également demandé aux autres locataires de faire retirer les paillassons, les plaques nominatives sur les portes, les plantes vertes, …

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mais le summum de la putasserie pétocharde n’avait pas encore été atteint. Suite au bad buzz que cette histoire a provoqué sur les réseaux sociaux, générant de nombreux mails de protestation, l’agence s’est fendue d’une réponse, monument d’hypocrisie et d’inversion accusatoire :

Madame, Monsieur,
Nous sommes extrêmement surpris de ce courriel.
Nous sommes gestionnaires et syndic d’une copropriété et notre travail consiste en l’harmonisation des parties communes de l’ensemble immobilier.
Le 6 juillet 2018, plusieurs courriers ont été envoyés à différents locataires :
Un courrier pour l’enlèvement d’objets visibles, réception par les locataires le 9 juillet 2018
Un courrier pour dégradations d’une porte, réception par les locataires le 9 juillet 2018
Notre mandant nous a demandé d’homogénéiser les parties communes et notamment les portes palières.
Notre gestionnaire, dans le cadre de sa mission, a répondu aux attentes de son bailleur.
La méconnaissance de ce symbole et l’importance de sa symbolique pour les locataires que vous soutenez a fait l’objet d’une incompréhension et d’une mauvaise interprétation qui est l’origine d’une vague de haine contre la signataire du courrier et notre société.
Notre gestionnaire a adressé un courrier ce soir à 21h30 revenant sur la demande et de surcroit formulant des excuses aux locataires. Cependant, ces locataires auraient pu nous contacter directement afin de nous exprimer la raison pour laquelle elles ne voulaient pas déplacer cet objet chargé d’une symbolique particulière que nous ne connaissions pas.
Au lieu de nous contacter pour nous expliquer leur position que nous aurions compris et accepté, elles ont manifestement diffusé notre courrier à un nombre incalculable de personnes qui signalent publiquement que notre société et son personnel sont antisémites.
Nous recevons depuis des heures injures y compris des menaces de mort ce qui nous conduit d’ailleurs à déposer plaintes pour ces derniers faits.
Au-delà du côté outrancier et totalement injuste, ces accusations nous blessent profondément car nous avons pour éthique de respecter la vie privée et les croyances religieuses. Nous avons à cœur de combattre toutes discriminations au quotidien.
Nous finirons sur ces mots, nous sommes tellement choqués par cette situation que l’équipe au complet est toujours à cette heure mobiliser pour vous répondre.
L’équipe FONCIERE BERGE IMMOBILIER

2 choses ressortent de ce courrier :

  • l’hypocrisie lamentable de l’équipe de l’agence « Foncière Bergé Immobilier », qui ose prétendre à la « méconnaissance de ce symbole et l’importance de sa symbolique » alors que le courrier de Fabienne Nourigat parle bien précisément d’une mézouzah, et non d’un « boitier métallique apposé au chambranle de votre porte »
  • le comportement de racaille chopée la main dans le sac de la grand mère et qui a le culot de se poser en victime, insultant sans vergogne les personnes qui se sont en toute logique et humanité élevées contre la bassesse des agissements de leur collaboratrice. A les lire, on croirait bientôt qu’il faudrait dépêcher à ces pauvres « victimes de la société » une équipe de psychologues pour les aider à assumer le juste retour de flamme… Notons aussi cette si traditionnelle tradition de rendre les victimes juives coupables des comportements de haine qu’elles subissent…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Triste France, renouant avec ses vieux démons (haine et lâcheté) avec une telle facilité…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gally pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :