FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juillet 2018

Le magistrat instructeur a ordonné que soit réalisée une troisième expertise de Kobili Traoré soupçonné du meurtre de Sarah Halimi, à Paris, en avril 2017…

Kobili Traoré n’était pas conscient de ses actes au moment des faits. C’est la conclusion de la deuxième expertise psychiatrique du suspect du meurtre de Sarah Halimi, femme juive de 65 ans défenestrée​ en avril 2017 à Paris. « Cette deuxième expertise, qui n’avait même pas été demandée par la défense, contredit entièrement le premier rapport judiciaire », a déploré auprès de l’AFP Me Gilles-William Goldnadel, avocat de la belle-sœur de Sarah Halimi.

Me Caroline Toby, avocate aux côtés de Me Francis Szpiner des trois enfants de la victime, a pour sa part indiqué à l’AFP que le magistrat instructeur avait ordonné que soit réalisée une troisième expertise. Ce qu’a confirmé Francis Szpiner via Twitter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce meurtre – Kobili Traoré, 28 ans, s’était introduit chez sa voisine Sarah Halimi qu’il avait roué de coups sur le balcon aux cris d’« Allah Akbar », entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, avant de la précipiter dans la cour – avait au fil des semaines suscité une vive émotion dans la communauté juive et au-delà.

Un premier rapport parle d’une « bouffée délirante aiguë »

Fin février, après une nouvelle audition de Kobili Traoré, la juge avait finalement retenu le caractère antisémite du crime, après un long bras de fer judiciaire.

Les parties civiles étaient reçues mercredi matin par les juges d’instruction et c’est au cours de ce rendez-vous que la deuxième expertise leur a été notifiée. En concluant à l’abolition du discernement du suspect, elle va à l’encontre du premier rapport d’expertise psychiatrique du Dr Daniel Zagury.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Selon ce dernier, dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, Kobili Traoré a été pris d’une «bouffée délirante aiguë», liée à une forte consommation récente de cannabis, qui a altéré le discernement du jeune homme sans pour autant l’abolir, ce qui signifierait la fin des poursuites judiciaires.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz