FLASH
[21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juillet 2018

Le magistrat instructeur a ordonné que soit réalisée une troisième expertise de Kobili Traoré soupçonné du meurtre de Sarah Halimi, à Paris, en avril 2017…

Kobili Traoré n’était pas conscient de ses actes au moment des faits. C’est la conclusion de la deuxième expertise psychiatrique du suspect du meurtre de Sarah Halimi, femme juive de 65 ans défenestrée​ en avril 2017 à Paris. « Cette deuxième expertise, qui n’avait même pas été demandée par la défense, contredit entièrement le premier rapport judiciaire », a déploré auprès de l’AFP Me Gilles-William Goldnadel, avocat de la belle-sœur de Sarah Halimi.

Me Caroline Toby, avocate aux côtés de Me Francis Szpiner des trois enfants de la victime, a pour sa part indiqué à l’AFP que le magistrat instructeur avait ordonné que soit réalisée une troisième expertise. Ce qu’a confirmé Francis Szpiner via Twitter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce meurtre – Kobili Traoré, 28 ans, s’était introduit chez sa voisine Sarah Halimi qu’il avait roué de coups sur le balcon aux cris d’« Allah Akbar », entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, avant de la précipiter dans la cour – avait au fil des semaines suscité une vive émotion dans la communauté juive et au-delà.

Un premier rapport parle d’une « bouffée délirante aiguë »

Fin février, après une nouvelle audition de Kobili Traoré, la juge avait finalement retenu le caractère antisémite du crime, après un long bras de fer judiciaire.

Les parties civiles étaient reçues mercredi matin par les juges d’instruction et c’est au cours de ce rendez-vous que la deuxième expertise leur a été notifiée. En concluant à l’abolition du discernement du suspect, elle va à l’encontre du premier rapport d’expertise psychiatrique du Dr Daniel Zagury.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Selon ce dernier, dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, Kobili Traoré a été pris d’une «bouffée délirante aiguë», liée à une forte consommation récente de cannabis, qui a altéré le discernement du jeune homme sans pour autant l’abolir, ce qui signifierait la fin des poursuites judiciaires.

Source : 20minutes

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz