FLASH
[20/07/2018] Ce vendredi soir, le Hamas a tiré 3 roquettes sur des civils israéliens dans l’indifférence du monde occidental  |  L’actrice Whoopi Goldberg a invité la conservatrice Jeanine Pirro pour parler de son dernier livre, et elle l’a traitée « comme un chien » et l’a jeté hors du plateau quand Pirro a parlé du « Trump derangement syndrome ». Vraiment, la gauche a l’esprit totalitaire  |  Des avions de combat israéliens engagés dans une opération d’envergure contre des bases du Hamas à Gaza en réponse à des tirs contre des troupes de Tsahal  |  Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 juillet 2018

Après le report du plan pauvreté, la semaine dernière, Emmanuel Macron a enragé contre sa ministre de la Santé, qui avait expliqué que ce report était dû à la Coupe du monde de football. Agnès Buzyn aurait fondu en larmes.

La com’ si bien rodée du candidat Macron commence à contraster avec celle, plus brouillonne et maladroite, du Président jupitérien. Mercredi 11 juillet, Le Canard enchaîné est revenu sur l’épisode du report du plan pauvreté, la semaine dernière. Un événement qui a laissé des traces au gouvernement.

« Comment peut-on sortir des conneries pareilles ? »

Agnès Buzyn avait à l’époque déclaré sur LCI que l’annonce, censée être imminente, du plan en question, dépendait « peut-être aussi des matches de l’équipe de France. Normalement, ce plan devrait être autour du 10 juillet, mais nous verrons si l’équipe de France est en demi-finale ». Sous-entendu : Emmanuel Macron ne peut pas à la fois être en Russie pour voir du football et suivre le dossier de la pauvreté. Selon l’hebdomadaire satirique, le report, bien réel, du plan était en fait dû au retard accumulé par le ministère et par la volonté d’éviter que le Mondial de football des Bleus n’estompe l’annonce des mesures.

Quoi qu’il en soit, l’explication de la ministre de la Santé aurait particulièrement échaudé le chef de l’État, la semaine dernière. « Comment peut-on mêler le foot et le plan ? Comment peut-on sortir des conneries pareilles ? C’est n’importe quoi ! Non seulement ils n’ont pas fait le boulot, mais ils me font porter le chapeau ! Mais ils sont dingues ! », aurait fustigé le président. Agnès Buzyn, de son côté, aurait eu conscience d’avoir mal choisi ses mots sur LCI. Prise de remords, elle aurait même fondu en larmes devant le Premier ministre et quelques ministres.

Source : Valeursactuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz