FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 juillet 2018

L’annonce intervient trois jours avant la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine…

Le responsable n’était donc pas un « hacker de 200 kilos assis sur son lit ». Vendredi, douze agents des services du renseignement militaire russe (GRU) ont été inculpés par la justice américaine pour avoir piraté les emails du parti démocrate et de la campagne d’Hillary Clinton. Selon le département de la Justice (DOJ), ils avaient « l’intention d’interférer » avec l’élection présidentielle de 2016. Voilà qui devrait animer la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine ce lundi, alors que le président américain a souvent émis des doutes sur la responsabilité de la Russie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le procureur spécial Robert Mueller a convaincu un jury populaire d’inculper douze agents russes dont Viktor Borisovich Netyksho, identifié comme « le commandant » du groupe de hackers Unit 26165. Selon l’acte d’accusation (pdf), ce groupe a piraté les emails de plusieurs employés du parti démocrate et du directeur de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta. Les hackers ont eu recours au « phishing », en imitant des adresses officielles et des notifications de Google. Ils ont également infecté des ordinateurs via plusieurs malwares pour « capturer les touches frappées au clavier ».
Communications avec des Américains

Un autre groupe s’est occupé de la « dissémination » des documents dérobés en utilisant « des personnages fictifs », DCLeaks et Guccifer 2.0. Ils ont interagi avec « plusieurs Américains sur Internet », notamment Roger Stone, un conseiller non-officiel de Donald Trump. Cependant, « rien n’indique que les Américains étaient au courant qu’ils communiquaient avec des agents du renseignement russe », précise le communiqué du DOJ. Aucun citoyen américain n’est inculpé dans l’affaire, mais cela pourrait venir dans un second temps.

La Russie a également « transféré les documents volés à une autre organisation », identifiée dans l’acte d’accusation comme « Organization 1 ». Il s’agit selon toute vraisemblance de WikiLeaks, qui a diffusé au compte-gouttes les emails de John Podesta au cours des dernières semaines de la campagne. WikiLeaks a toujours nié les avoir obtenus de Moscou.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au sommet de l’Otan, Donald Trump a promis qu’il confronterait Vladimir Poutine sur ces actes de piratage : « Tout ce que je peux faire, c’est dire :  »Est-ce que tu l’as fait ? Ne recommence pas ». Mais il peut toujours nier », estimait le président américain. Avec ces inculpations, ça sera un peu plus compliqué.

Source : 20minutes

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz