FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 juillet 2018

L’annonce intervient trois jours avant la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine…

Le responsable n’était donc pas un « hacker de 200 kilos assis sur son lit ». Vendredi, douze agents des services du renseignement militaire russe (GRU) ont été inculpés par la justice américaine pour avoir piraté les emails du parti démocrate et de la campagne d’Hillary Clinton. Selon le département de la Justice (DOJ), ils avaient « l’intention d’interférer » avec l’élection présidentielle de 2016. Voilà qui devrait animer la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine ce lundi, alors que le président américain a souvent émis des doutes sur la responsabilité de la Russie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le procureur spécial Robert Mueller a convaincu un jury populaire d’inculper douze agents russes dont Viktor Borisovich Netyksho, identifié comme « le commandant » du groupe de hackers Unit 26165. Selon l’acte d’accusation (pdf), ce groupe a piraté les emails de plusieurs employés du parti démocrate et du directeur de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta. Les hackers ont eu recours au « phishing », en imitant des adresses officielles et des notifications de Google. Ils ont également infecté des ordinateurs via plusieurs malwares pour « capturer les touches frappées au clavier ».
Communications avec des Américains

Un autre groupe s’est occupé de la « dissémination » des documents dérobés en utilisant « des personnages fictifs », DCLeaks et Guccifer 2.0. Ils ont interagi avec « plusieurs Américains sur Internet », notamment Roger Stone, un conseiller non-officiel de Donald Trump. Cependant, « rien n’indique que les Américains étaient au courant qu’ils communiquaient avec des agents du renseignement russe », précise le communiqué du DOJ. Aucun citoyen américain n’est inculpé dans l’affaire, mais cela pourrait venir dans un second temps.

La Russie a également « transféré les documents volés à une autre organisation », identifiée dans l’acte d’accusation comme « Organization 1 ». Il s’agit selon toute vraisemblance de WikiLeaks, qui a diffusé au compte-gouttes les emails de John Podesta au cours des dernières semaines de la campagne. WikiLeaks a toujours nié les avoir obtenus de Moscou.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au sommet de l’Otan, Donald Trump a promis qu’il confronterait Vladimir Poutine sur ces actes de piratage : « Tout ce que je peux faire, c’est dire :  »Est-ce que tu l’as fait ? Ne recommence pas ». Mais il peut toujours nier », estimait le président américain. Avec ces inculpations, ça sera un peu plus compliqué.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz