Quantcast
FLASH
[25/03/2019] 45 minutes après le cessez-le-feu obtenu auprès du Hamas par l’Egypte, 5 alertes signalées en 1 minute au sud israélien (région de Sderot)  |  Alerte #Israël: Les résidents vivant dans le sud sont priés de rester près des abris anti-aériens. Des abris publics anti-missiles ont été ouverts. Chemins de fer fermés entre Ashkelon et Beer Sheva  |  Mme Viorica Dancila, Premier ministre de Roumanie, a annoncé qu’elle a engagé les procédures d’ouverture de l’ambassade de Roumanie à #Jérusalem  |  [24/03/2019] Les Démocrates, qui cherchent éperdument un motif pour l’impeachment de Trump ont enfin trouvé : « son crime, c’est qu’il est Trump »  |  L’Hatikva a été jouée au Qatar quand Israël a remporté une médaille d’or en gymnastique  |  Les autorités libanaises ont arrêté à Beyrouth un double ressortissant libano-canadien soupçonné d’espionnage pour le compte des services de renseignements israéliens  |  Des inondations massives inondent le nord de l’Iran, forçant l’armée à réagir  |  Aberrant! Une pétition appelant le Premier ministre néo-zélandais à recevoir le prix Nobel de la paix remporte plus de 20.000 signatures  |  Le scrutin en sortie des urnes en Thaïlande indique que l’opposition remporte le plus grand nombre de sièges, Mais pas assez pour former le gouvernement  |  Des suspects munis de passeports israéliens arrêtés pour avoir utilisé de fausses cartes d’identité au Maroc  |  #Israël a arrêté en Judée-Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens, 12 colons terroristes arabes, et saisi des fonds destinés à des opérations terroristes  |  [23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 15 juillet 2018

Sam Brownback, l’ambassadeur des États-Unis pour la liberté religieuse internationale, s’est plaint à l’ambassadeur britannique à Washington du traitement partial du militant de droite anglais anti-islamisation, emprisonné après un procès éclair quelques heures après son arrestation, et dont l’appel a été, en revanche, repoussé de plusieurs mois.

Brownback a soulevé le cas de l’activiste Tommy Robinson lors d’une réunion en juin avec Sir Kim Darroch, ambassadeur de Grande-Bretagne aux États-Unis, selon un fonctionnaire britannique et deux sources non nommées par Reuters.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Robinson, un des fondateurs de l’English Defense League (qui depuis l’a quitté) et ami d’Israël, ce qui indique déjà qu’il se situe du côté de la justice, du respect du droit international, des vrais humanistes et des défenseurs des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, a organisé des manifestations contre les immigrants islamiques au Royaume-Uni au cours de la dernière décennie. Plus récemment, Robinson enquêtait pour savoir si tous les faits divers rapportés par les médias étaient vraiment des faits divers et non des attentats terroristes.

Robinson a été arrêté fin mai à l’extérieur d’un palais de justice de Leeds, en Angleterre, alors qu’il couvrait en vidéo un procès que les médias ont pudiquement qualifié de « maltraitance d’enfants » – Reuters, dans sa dépêche, reprend aussi cette expression – parce qu’il s’agit en réalité d’une nouvelle affaire de trafic sexuel d’enfants, de pédophilie, de viols et abus sexuels sur mineures et mineurs, dont les auteurs sont des musulmans d’origine pakistanaise. Il a été emprisonné pendant 13 mois pour avoir enfreint la loi anglaise limitant la publicité pendant les procès criminels, soit plus que certains des accusés de trafic sexuel sur mineurs qu’il a couvert, et le juge a imposé aux médias britanniques l’interdiction de parler de son arrestation !

Brownback a soulevé la question de l’emprisonnement de Robinson lors d’une réunion avec Darroch qui couvrait une série de « questions de liberté religieuse », a confirmé le responsable britannique plus tôt cette semaine.

Il a expliqué à Darroch que si la Grande-Bretagne ne traitait pas Robinson avec plus de décence, l’administration Trump pourrait être obligée de critiquer publiquement le traitement de l’affaire par la Grande-Bretagne, selon les deux sources en contact avec les organisateurs de la manifestation pro-Robinson prévue citées par Reuters.

Les sources ont déclaré que les partisans de Robinson, qui ont également été en contact avec l’administration Trump sur la question, étaient préoccupés par le fait que les pouvoirs publics anglais pourraient intentionnellement le placer en situation d’être attaqué par des prisonniers musulmans.

M. Brownback, ancien gouverneur du Kansas et ancien sénateur américain, n’était pas disponible pour commenter la dépêche de Reuters sur laquelle cet article est basé. Cependant, jeudi dernier, un porte-parole du département d’État américain a déclaré que la « caractérisation » de la rencontre de Brownback avec Darroch par des sources de Reuters était « complètement fausse ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

reuters.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :