FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juillet 2018
Mère protégeant son enfant lors d’une attaque de roquette depuis Gaza

Il faut l’aider ! https://www.indiegogo.com/projects/defeat-bds-lies-expose-defamation#/

Après « Derrière l’écran de Fumée », une vidéo en deux parties traduite en 7 langues et vue plus de 3 millions de fois, Pierre Rehov entre en guerre contre la désinformation antijuive financée avec l’argent du pétrole et promue par la gauche bien pensante.

La vidéo, ici, en français : https://vimeo.com/271528743

Les organisations terroristes palestiniennes sont passées maîtresses dans l’art de la propagande. Tandis qu’Israël a le plus grand mal à défendre son image, il suffit au Hamas et à l’Autorité Palestinienne d’utiliser sa population civile comme boucliers humains pour faire passer son message odieux et mensonger. Depuis le faux historique de la « mort du petit Mohamme Al Durah » en passant par le sacrifice d’une infirmière de Gaza jusqu’à l’utilisation de la maladie d’un bébé, les terroristes n’hésitent devant aucune ignominie pour salir la réputation de l’état d’Israël et détruire sa légitimité.

Que fait Israël en contrepartie ? Il tente d’expliquer. C’est ce que l’on appelle la hasbara.

Mais comment expliquer un mensonge lorsque celui-ci est répété à outrance jusqu’à devenir une vérité, pour reprendre la phrase de Goebbels ?

Comment faire comprendre au reste de l’humanité qu’Israël veut la paix, a besoin de la paix, ne rêve que de paix, tandis que les Arabes qui se font appeler « Palestiniens » n’ont jamais accepté l’existence d’un état Juif vivant en toute sécurité à leur coté. Il s’agit pour eux, non pas d’une guerre territoriale, mais d’une volonté d’anéantissement du peuple Juif et de toutes traces qu’il a pu laisser au Moyen Orient, car la seule existence d’Israël remet en cause toute leur théologie baignée de racisme. L’Islam est la « religion de vérité ». Pour le prouver, il faut éliminer toutes les autres. Israël, avec tous ses succès, est évidemment le premier obstacle dressé contre la Jihad. Pour tout musulman, le doute s’installe, dès lors qu’il n’a pas réussi a imposer aux Juifs leur statut d’infériorité, à en avoir fait des dhimmis…

Quelques faits et dates à rappeler en préambule :

  • En 1948, les pays arabes ont tenté d’envahir Israël et de jeter tous les Juifs à la mer. Ils ont perdu.
  • En 1964, le KGB, Nasser et Arafat ont inventé le « Peuple Palestinien » dans le but d’accuser Israël de s’être créé à la place d’un pays qui n’a pourtant jamais existé.
  • En 1967, la Jordanie s’est associée à l’Egypte pour tenter une fois de plus de rayer Israël de la carte. Ils ont perdu.
  • En 1973, l’Egypte a encore une fois tenté d’exterminer les israéliens, lors d’une attaque surprise odieuse, déclenchée pendant Kippur, le jour le plus saint du judaïsme. Ils ont perdu.
  • Quelques années plus tard, Israël a rendu le Sinaï à l’Egypte en échange de la paix.
  • En 1994, Israël a, en toute bonne fois, permis au terroriste Arafat de revenir en Judée-Samarie, dans l’espoir d’un accord de paix. Dès les jours suivants, Arafat s’est empressé de déclarer que cet accord était une ruse, un cheval de Troie, et l’a prouvé à maintes reprises par la suite.
  • En 2000, le premier ministre Ehud Barak a tenté de parvenir à un accord de paix définitif, en offrant 98% des territoires dits « palestiniens » au terroriste Arafat. Sa réponse a été le déclenchement de l’intifada, avec son cortège d’attentats terroristes et de représailles justifiées.
  • En 2005, Israël s’est retiré de Gaza en expulsant près de 10,000 Juifs et en abandonnant toutes ses infrastructures. Le résultat ? Les infrastructures ont été détruites par les sauvages qui venaient de trouver leur indépendance, et l’organisation terroriste Hamas a pris le pouvoir.
  • En 2006, le premier ministre Ehud Olmert a offert encore davantage au terroriste Abu Mazen en échange d’un accord de paix définitif. Il n’a jamais reçu de réponse.
  • En 2014, sous la houlette des Américains, Israël a libéré des centaines de terroristes dans l’espoir d’un accord de paix négocié avec le terroriste Abu Mazen et son entourage de gangsters. Le résultat a été l’enlèvement et le meurtre de trois adolescents en Judée Samarie, et une troisième guerre meurtrière avec Gaza.

Mais les médias à la solde des pétrodollars et du terrorisme, et les gouvernements européens vous mentent et veulent faire passer les soldats de la démocratie israélienne pour des monstres, et les terroristes sanguinaires du Hamas, de l’OLP, de la Djihad Islamique et du Fatah pour des émules de mère Theresa.

C’est une honte. Il faut que cela cesse !

La seule réponse aux fausses images inventées par les terroristes palestiniens et reprises avec délectation par les médias, est la réalisation et la diffusion de VRAIES IMAGES, montrant la réalité du terrain.

Peu nombreux sont les réalisateurs ayant accepté cette mission. Parmi eux, Pierre Rehov est certainement l’un des plus actifs et des plus efficaces.

Pour poursuivre son œuvre d’information, son équipe et lui ont besoin de votre aide. https://www.indiegogo.com/projects/defeat-bds-lies-expose-defamation#/

Il s’agit de mettre en place un programme de courtes vidéos, composés d’images exclusives recueillies sur le terrain ( à grands risques ! ). Rehov et son équipe proposent d’inonder les réseaux sociaux avec ces petits documentaires, similaires à « Derrière l’écran de fumée », en les produisant et les diffusant à longueur.

Chaque vidéo aura une tache particulière. Exposer la société dite palestinienne de l’intérieur, sa corruption, la misère dans laquelle les Arabes vivant sous le joug des organisations terroristes Fatah, OLP et Hamas sont maintenues. Révéler les atrocités commises contre les minorités non musulmanes. Explorer les lois racistes mises en place par l’Autorité Palestinienne. Remonter aux sources de l’invention de la Palestine via le KGB… La thématique est quasiment infinie.

Pour l’instant, la narrative palestinienne domine le terrain.

Il ne tient qu’à vous pour rétablir la balance et que, enfin, une vraie information circule.

Rendez-vous sur le crowd-funding du team de Rehov, et donnez généreusement (ou même un peu…)

 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz