FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 juillet 2018

Djamel Beghal, le mentor de Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly, est sorti de prison ce lundi 16 juillet. L’incertitude est demeuré longtemps sur le sort à réserver à cet Algérien déchu de sa nationalité française que Paris voulait expulser. Il a finalement été expulsé vers l’Algérie dans la matinée.

L’islamiste Djamel Beghal est sorti ce lundi de prison. Considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d’Amdéy Coulibably, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, il a immédiatement été expulsé vers l’Algérie.

Cet Algérien de 52 ans, déchu de la nationalité française, a quitté la prison de Vezin-le-Coquet, près de Rennes « vers 5h30 en vue d’être reconduit à la frontière » selon une source syndicale, et a décollé peu après 10h30 de Roissy en direction d’Alger, ont indiqué des sources proches du dossier à l’AFP. « Il a été libéré ce matin à 5h20, pris en charge par la (police aux frontières). Il a adopté un comportement calme et n’a pas été surpris de l’heure de son départ », a indiqué l’administration pénitentiaire à l’AFP.

17 ans de détention dans les prisons françaises

Djamel Beghal est dans le viseur des autorités françaises depuis les années 1990. En juillet 2001, il est arrêté aux Emirats arabes unis, alors qu’il rentrait en France après un long séjour à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, soupçonnée d’abriter des camps d’entraînement de talibans et de combattants d’Al-Qaïda. Il est condamné à dix ans de prison en 2005, notamment pour avoir projeté un attentat contre l’ambassade des Etats-Unis à Paris.

Sa seconde peine de 10 ans de prison pour le projet d’évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à perpétuité pour l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en 1995 à Paris, se terminait ce lundi. « Il y a 10 ans, nous avions bloqué son expulsion vers l’Algérie en raison du risque de torture encouru. Le climat lui apparaît désormais plus apaisé », a expliqué à l’AFP son avocat Bérenger Tourné.

Djamel Beghal aura effectué au total près de 17 ans de détention dans les prisons françaises. Il est devenu un nom chez trois générations d’apprentis djihadistes. C’est à la prison de Fleury-Mérogis qu’il fera la connaissance des futurs auteurs des tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher et deviendra selon les enquêteurs leur mentor.

Source : Lci

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz