FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 juillet 2018

« Franchement, je ne suis pas du tout mécontent de ce qui arrive à F. Haziza. Y compris du classement sans suite, de cette énième affaire à relent antisémite, dans la propagande. »

En avril 2008, se présentant comme « chef du service politique de Radio J », la radio juive parisienne qui se prétend la plus à droite, F. Haziza choisit le torchon gauchiste, organe de propagande nazislamiste du matin, avec l’immonde saloperie du soir, pour supplier Sarkozy de dissoudre la Ligue de Défense Juive. Coïncidence dans un article publié hier, Dreuz soutient la LDJ. Je fus mis au courant de cette ignominie, par un courriel du rédac-chef de Radio J. Dans mon style « emporté » habituel, je répondis que nous serons plusieurs à lui faire bouffer sa saleté.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Or Haziza tomba « par hasard », sur ma réponse électronique au rédac-chef de la station. Monsieur s’en offusqua et durant deux jours, il fit beaucoup de bruit à l’antenne de Radio J.

Bien sûr, la propagande se délecta des « menaces » proférées par des Juifs « d’extrême droite ». N’étant heureusement plus à l’époque de la sinistre affaire « Am Israël Haï », plusieurs dirigeants communautaires demandèrent à Haziza de se calmer, et même de s’excuser pour sa saloperie. Mais il refusa. Et donc, alors que l’affaire s’envenimait en direct à l’antenne, je décidai d’appeler Radio J pour me dénoncer. Je présentai aussi mes excuses, pour la grossièreté de ma réponse. La rédaction de la radio me remercia et tout le monde crut que cela en resterait là. Mais Haziza s’entêta. Il exigea que Radio J lui donne mes coordonnées et contre les conseils de son entourage, il porta plainte contre moi. Plusieurs dirigeants communautaires tentèrent de lui faire retirer sa plainte, y compris le regretté Grand Rabbin SITRUK, mais aussi, l’un de ses amis d’enfance, vivant aujourd’hui à Jérusalem. Il refusa.

Ce que n’avait pas réussi, ni les hackers payés par la propagande, ni une commission rogatoire, pour révéler la véritable identité de Charles Dalger, F. Haziza le réussit.

Donc, comme beaucoup, je fus convoqué et interrogé par la brigade spécialisée pour ce genre de choses. Le très courtois et compréhensif officier de police qui enregistra ma déposition instruisit l’affaire pour la transmettre au parquet, sans tenter de me charger, malgré quelques soupçons, sur le reste de mes activités sur la toile. Et c’est là qu’intervient la Providence.

Dreuz connait bien les condamnations iniques et disproportionnées, infligées par la 17èmee Chambre Correctionnelle du TGI de Paris, aux infortunés accusés « d’islamiquement incorrect ». A l’époque, les chroniques de Charles Dalger agaçaient la propagande et les collabos coupables du soutien aux nazislamistes. A l’époque, le valeureux Clément Weill Raynal n’avait pas encore révélé l’abjection du sinistre « murs des cons » des rats de palais. Ces sales bestioles se seraient régalées de condamner, le plus lourdement possible, un affreux juif « d’extrême droite ». Or, la plainte d’Haziza fut instruite, par le seul procureur capable d’apprécier la situation. Bien sûr, je ne révèle pas son nom. Mais l’affaire fut classée.

Les tourments ressentis par Haziza pour la vétille dont il est accusé sont du même ordre que ceux qu’il m’a fait subir, pour un courriel, un peu leste, qui ne lui était pas adressé.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Charles Dalger pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz