FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 17 juillet 2018

ABC News a publié un sondage (1) qui montre ce que les Américains pensent du réchauffement climatique dû à l’action de l’homme. Ce n’est pas brillant.

Le sondage de Langer Research Associates affiche des résultats qui ne plairont pas à ceux qui militent en faveur d’une « action » sur le réchauffement de la planète.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Alors que le sondage – parrainé par ABC News, Stanford University et Resources for the Future – a révélé que 74 pour cent des Américains croient que la terre s’est réchauffée au cours du siècle dernier, seulement 41 pour cent l’attribuaient aux activités humaines.

  • Près de 60 % des Américains ont déclaré qu’au cours des 100 dernières années, le réchauffement est soit entièrement naturel, soit causé tant par des facteurs naturels que des activités humaines.
  • Selon le sondage, ces croyances sont demeurées relativement inchangées depuis la fin des années 1990.
  • En fait, les positions américaines sur la science du climat ont peu changé au cours des 21 dernières années, malgré les centaines de millions de dollars consacrés à l’activisme climatique, à la promotion de l’énergie verte et à la diabolisation des combustibles fossiles.

Le sondage a également révélé que, de façon assez dérangeante pour les environnementalistes, les Américains continuent d’aimer l’industrie du charbon.

  • Soixante-six pour cent sont favorables à l’octroi d’allégements fiscaux aux centrales au charbon qui installent des épurateurs de cheminées – ce qui, ironiquement, ne contribue pas beaucoup aux émissions de CO2.
  • D’un autre côté, la plupart des Américains se sont opposés à l’augmentation des taxes sur l’électricité et l’essence.
  • Le sondage a révélé que 74 pour cent s’inquiètent de l’impact des réglementations contre le changement climatique sur les prix qu’ils paient pour les choses en général.
  • Même parmi les Démocrates et les gauchistes, six sur dix s’opposent à une augmentation des taxes sur l’électricité.
  • De même, seulement deux personnes sur dix sont très confiants que ces efforts réduiraient en fait le réchauffement de la planète, note ABC News.

En fin de compte, les enquêteurs ont conclu que « un public quelque peu sceptique, préoccupé par les coûts, résistant aux directives et incertain que les solutions proposées fonctionneront, nourrit des doutes quant à la meilleure façon de réduire les températures. »

Finalement, si les Américains, et le même sondage en France donnerait peut-être les mêmes résultats, doutent, c’est que peut-être que cette histoire défie le bon sens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) http://www.langerresearch.com/wp-content/uploads/1198a1Global-Warming.pdf

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz