FLASH
[12/12/2018] Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 juillet 2018

Plusieurs associations, dont le Crif, ont porté plainte après avoir reçu des missives antisémites signées « La main noire ». Une enquête a été ouverte.

Une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

C’est une affaire prise « très au sérieux » par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne et les autorités judiciaires. Selon nos informations, une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ». Cette enquête a été déclenchée après les plaintes déposées dans des commissariats parisiens par les représentants du Fonds social juif unifié et de l’Association consistoriale israélite de Paris.

Toujours selon nos informations, ces associations ont été destinataires de lettres identiques, datées du 10 mai dernier, mais postées le 18 juin dans le Val-d’Oise, au contenu clairement antisémite et particulièrement menaçant. « Dans ces lettres dactylographiées, le ou les mystérieux auteurs font référence au meurtre de Mireille Knoll, âgée de 85 ans, tuée à son domicile le 23 mars dernier dans le 11e arrondissement à Paris, confie une source proche de l’affaire. Les rédacteurs de ces missives emploient notamment les termes suivants : Mesdames et Messieurs les juifs, vous pleurez amèrement le décès d’une vieille juive assassinée pour son argent, nous pensons que vous payez peu par rapport au nombre de crimes que vous commettez tous les jours. Profitez-en bien, car le jour du châtiment va arriver. »

Outre le Fonds social juif unifié et l’Association consistoriale israélite de Paris, l’Union des étudiants juifs de France, l’Œuvre de protection des enfants juifs de Saint-Ouen-l’Aumône, le Comité d’action sociale israélite de Paris, la synagogue de Saint-Cloud et le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) ont également été destinataires de la même missive, paraphée par une mystérieuse « main noire ». Les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont été chargés de remonter la piste des auteurs de ces lettres de menaces. « Tout est mis en œuvre pour identifier ceux qui se cachent derrière cette signature de La main noire, poursuit la même source. De multiples investigations sont en cours. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Le Point

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz