FLASH
[20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 juillet 2018

Plusieurs associations, dont le Crif, ont porté plainte après avoir reçu des missives antisémites signées « La main noire ». Une enquête a été ouverte.

Une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

C’est une affaire prise « très au sérieux » par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne et les autorités judiciaires. Selon nos informations, une enquête a été ouverte, le 29 juin dernier, par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion ». Cette enquête a été déclenchée après les plaintes déposées dans des commissariats parisiens par les représentants du Fonds social juif unifié et de l’Association consistoriale israélite de Paris.

Toujours selon nos informations, ces associations ont été destinataires de lettres identiques, datées du 10 mai dernier, mais postées le 18 juin dans le Val-d’Oise, au contenu clairement antisémite et particulièrement menaçant. « Dans ces lettres dactylographiées, le ou les mystérieux auteurs font référence au meurtre de Mireille Knoll, âgée de 85 ans, tuée à son domicile le 23 mars dernier dans le 11e arrondissement à Paris, confie une source proche de l’affaire. Les rédacteurs de ces missives emploient notamment les termes suivants : Mesdames et Messieurs les juifs, vous pleurez amèrement le décès d’une vieille juive assassinée pour son argent, nous pensons que vous payez peu par rapport au nombre de crimes que vous commettez tous les jours. Profitez-en bien, car le jour du châtiment va arriver. »

Outre le Fonds social juif unifié et l’Association consistoriale israélite de Paris, l’Union des étudiants juifs de France, l’Œuvre de protection des enfants juifs de Saint-Ouen-l’Aumône, le Comité d’action sociale israélite de Paris, la synagogue de Saint-Cloud et le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) ont également été destinataires de la même missive, paraphée par une mystérieuse « main noire ». Les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont été chargés de remonter la piste des auteurs de ces lettres de menaces. « Tout est mis en œuvre pour identifier ceux qui se cachent derrière cette signature de La main noire, poursuit la même source. De multiples investigations sont en cours. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Le Point

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz