FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2018

Un exécutif régional envisagerait de prendre cette décision au nom du bien-être animal.

« Une attaque contre la liberté religieuse ? », s’inquiète le prestigieux « Wiener Zeitung ». Un conseiller régional de l’Etat fédéré de Basse-Autriche, la vaste région qui encercle Vienne dans l’est du pays, envisagerait de conditionner l’achat de viande casher à l’obtention d’une licence correspondante, rapporte mardi 17 juillet le quotidien viennois, qui cite le président du Consistoire israélite de Vienne (IKG), Oskar Deutsch. Objectif : limiter la production de viande casher à la seule consommation des juifs pratiquants et empêcher son exportation.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon Oskar Deutsch, le conseiller régional FPÖ (extrême droite) Gottfried Waldhäusl, qui ne s’est pas exprimé publiquement, justifierait ce projet du point de vue du bien-être animal. Ce dernier dénonce en effet le rite juif d’abattage par jugulation, la shehita (la trachée, l’œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires sont coupés au moyen d’un couteau particulier et la bête abattue est suspendue la tête en bas pour se vider de son sang). Ce rituel, qui a pour but de séparer les parties consommables et inconsommables, s’attire les foudres de nombreux défenseurs des animaux, même si la Loi juive prescrit d’éviter la souffrance animale.

Une coalition entre la droite et les sociaux démocrates est au pouvoir au Parlement de Basse-Autriche, contrairement au niveau national où le FPÖ a obtenu trois ministères régaliens en décembre dernier.

« Ils tentent tout ce qui est légalement possible »

Un registre des acheteurs de casher ? « C’est hors de question », s’emporte Oskar Deutsch auprès du quotidien autrichien « Die Presse ». Le président du Consistoire israélite de Vienne, la plus grande communauté juive d’Autriche, rappelle le précédent de l’époque nazie et indique vouloir entrer en contact avec ses homologues musulmans, l’abattage halal étant aussi selon lui dans le collimateur du conseiller régional Waldhäusl.

« Ils tentent tout ce qui est légalement possible pour restreindre la shehita », assure-t-il.

Toujours selon « Die Presse », le chef de file des députés ÖVP (droite) Klaus Schneeberger a pris la parole mardi soir au Parlement de Basse-Autriche pour marteler que « personne n’inscrira dans un registre ceux qui veulent acheter de la viande casher ».

« La réglementation concernant la shehita s’inscrit dans la loi fédérale sur la protection animale. […] Nous allons trouver une solution pour que les inquiétudes du président du Consistoire ne se réalisent pas. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Nouvelobs

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz