FLASH
[10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2018

Un exécutif régional envisagerait de prendre cette décision au nom du bien-être animal.

« Une attaque contre la liberté religieuse ? », s’inquiète le prestigieux « Wiener Zeitung ». Un conseiller régional de l’Etat fédéré de Basse-Autriche, la vaste région qui encercle Vienne dans l’est du pays, envisagerait de conditionner l’achat de viande casher à l’obtention d’une licence correspondante, rapporte mardi 17 juillet le quotidien viennois, qui cite le président du Consistoire israélite de Vienne (IKG), Oskar Deutsch. Objectif : limiter la production de viande casher à la seule consommation des juifs pratiquants et empêcher son exportation.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon Oskar Deutsch, le conseiller régional FPÖ (extrême droite) Gottfried Waldhäusl, qui ne s’est pas exprimé publiquement, justifierait ce projet du point de vue du bien-être animal. Ce dernier dénonce en effet le rite juif d’abattage par jugulation, la shehita (la trachée, l’œsophage, les artères carotides et les veines jugulaires sont coupés au moyen d’un couteau particulier et la bête abattue est suspendue la tête en bas pour se vider de son sang). Ce rituel, qui a pour but de séparer les parties consommables et inconsommables, s’attire les foudres de nombreux défenseurs des animaux, même si la Loi juive prescrit d’éviter la souffrance animale.

Une coalition entre la droite et les sociaux démocrates est au pouvoir au Parlement de Basse-Autriche, contrairement au niveau national où le FPÖ a obtenu trois ministères régaliens en décembre dernier.

« Ils tentent tout ce qui est légalement possible »

Un registre des acheteurs de casher ? « C’est hors de question », s’emporte Oskar Deutsch auprès du quotidien autrichien « Die Presse ». Le président du Consistoire israélite de Vienne, la plus grande communauté juive d’Autriche, rappelle le précédent de l’époque nazie et indique vouloir entrer en contact avec ses homologues musulmans, l’abattage halal étant aussi selon lui dans le collimateur du conseiller régional Waldhäusl.

« Ils tentent tout ce qui est légalement possible pour restreindre la shehita », assure-t-il.

Toujours selon « Die Presse », le chef de file des députés ÖVP (droite) Klaus Schneeberger a pris la parole mardi soir au Parlement de Basse-Autriche pour marteler que « personne n’inscrira dans un registre ceux qui veulent acheter de la viande casher ».

« La réglementation concernant la shehita s’inscrit dans la loi fédérale sur la protection animale. […] Nous allons trouver une solution pour que les inquiétudes du président du Consistoire ne se réalisent pas. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Nouvelobs

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz