Quantcast
FLASH
[21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 juillet 2018
Alexandre Benalla a été filmé pendant qu’il frappait et mettait à terre un manifestant. Capture écran Facebook

Chargé de mission du président de la République, Alexandre Benalla a été suspendu pendant deux semaines.

La scène remonte au 1er mai dernier. Ce soir-là, place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris, un « apéro militant » est organisé par le Comité d’action interlycéen après le traditionnel défilé du 1er mai. Une centaine de personnes a répondu à l’appel. Les CRS sont aussi sur place et l’événement tourne à l’affrontement.

Sur des images partagées sur les réseaux sociaux par un militant de La France insoumise, un homme équipé d’un casque à visière orné d’un écusson et portant un sweat à capuche tire une jeune fille. Il s’en prend ensuite à un homme, le frappant et le mettant à terre. Il ne s’agit pourtant pas d’un membre des forces de l’ordre mais d’Alexandre Benalla, adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron et responsable de la sécurité pendant la campagne présidentielle, comme l’a révélé Le Monde ce mercredi soir.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Que faisait donc ce collaborateur du président de la République place de la Contrescarpe ? Comment a-t-il pu s’en prendre physiquement à un manifestant sans que les CRS sur place n’interviennent ? « Alexandre Benalla m’avait prévenu deux jours plus tôt qu’il souhaitait participer à une intervention auprès de la préfecture de police pour voir comment se gérait une grande manifestation, à l’occasion du 1er Mai », a expliqué au Monde Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, qui précise n’avoir donné son autorisation que s’il y allait en tant qu’observateur. Le lendemain, Patrick Strzoda apprend qu’Alexandre Benalla est loin de s’en être tenu à son rôle d’observateur.
Benalla suspendu du 4 au 19 mai

Alexandre Benalla reconnaît être l’homme sur la vidéo. Emmanuel Macron est prévenu et demande une sanction. Une simple suspension temporaire de deux semaines, du 4 au 19 mai, est notifiée à Alexandre Benalla par le biais d’un courrier de Patrick Strzoda. Le chargé de mission est prévenu qu’en cas de nouvel écart, il sera mis à la porte. Il continue cependant de s’occuper de la sécurité pour des événements organisés à l’Élysée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Cette information, si elle est vraie, est gravissime », a réagi sur Twitter Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, dénonçant également la sanction prise, trop faible à ses yeux par rapport aux faits. « Le ministre de l’intérieur doit réagir. Une mise à pied est nécessaire, des poursuites pénales évidentes ».

Président des Patriotes, Florian Philippot a jugé « incroyable que ce type soit encore au service du président de la République ! Macron tolère donc cela ? » Porte-parole des Républicains, Laurence Sailliet a affirmé sur BFMTV ne « pas être surprise ». « Emmanuel Macron, dans sa toute-puissance, a dû penser que ce n’était pas si grave », a-t-elle ajouté.

Source : Leparisien

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :