FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 juillet 2018

Censé être rétrogradé à des missions internes de sécurité après ses actes de violence contre un manifestant, Alexandre Benalla a pourtant assuré la sécurité des Bleus lundi à Paris. Il a également été mobilisé le 1er juillet pour l’entrée au Panthéon de Simone Veil.

Le collaborateur du président de la République accusé de violences contre un manifestant le 1er mai dernier était bien présent dans le bus des Bleus sur les Champs-Elysées lundi, a confirmé la présidence à BFMTV.

Dans une vidéo diffusée par Le Monde mercredi, un homme identifié comme Alexandra Benalla, protégé par un casque de policier (ainsi que d’un brassard « police » sur d’autres images du même jour), est filmé en train de saisir un manifestant et de le frapper à terre, le 1er mai dernier place de la Contrescarpe à Paris.

Cet homme, précédemment chargé de la sécurité des déplacements d’Emmanuel Macron, a été mis à pied quinze jours avec suspension de salaire, tout comme un gendarme réserviste qui l’accompagnait dans les mêmes conditions, a confirmé ce jeudi l’Elysée.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le directeur de cabinet du président de la République a précisé au Monde qu’Alexandre Benalla avait demandé à accompagner les forces de police « pour voir comment se gérait une grande manifestation ». L’autorisation lui a été donnée avec la précision qu’il ne serait qu' »observateur ».
« Il s’est occupé de la sécurité des Bleus »

S’il a été rétrogradé sur des missions internes, il a toutefois été mobilisé ce lundi lorsque les Bleus victorieux sont rentrés à Paris et ont descendu les Champ-Elysées en bus.

« Il était à Roissy, il s’est occupé de la sécurité des Bleus, il était dans le bus lors de la descente des Champs-Elysées », a expliqué sur notre antenne Dominique Rizet, consultant police-justice pour BFMTV, de source policière.

Compte tenu du caractère exceptionnel de l’événement, l’Elysée a mobilisé l’ensemble de ses collaborateurs disponibles, a indiqué la présidence à BFMTV. C’est dans ce cadre qu’Alexandre Benalla a pu « exceptionnellement sortir des prérogatives qui lui sont désormais assignées ».

Une situation pas si exceptionnelle puisqu’Alexandre Benalla a également travaillé lors de l’entrée au Panthéon de Simone Veil, le 1er juillet dernier. Une présence confirmée par l’Elysée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au sein du palais présidentiel, Alexandre Benalla a organisé selon des informations recueillies par BFMTV la venue de Tom Cruise le 14 juillet, ainsi que celles des enfants dans la cour de l’Elysée pour la fête de la musique.

Source : Bfmtv

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz