FLASH
[20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 20 juillet 2018

Le comité international olympique CIO a approuvé la candidature de la Tunisie pour l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse 2022, sous condition d’accepter la participation des athlètes juifs israéliens en 2022.

Le CIO a indiqué que le gouvernement tunisien a assuré que les athlètes israéliens seront les bienvenus pour participer aux événements sportifs organisés sur le sol tunisien, et que les autorités assureront la sécurité de la délégation israélienne sans la moindre discrimination.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le CIO avait le choix pour organiser les Jeux olympiques de la jeunesse 2022  à Abuja (Nigeria), Gaborone (Botswana) et Dakar (Sénégal).

Le dossier de ce pays musulman a été suspendu par le comité olympique en mai 2018, après que les autorités tunisiennes avaient refusé en mars 2018 l’entrée d’un groupe d’athlètes israéliens, ainsi que de juifs français, devant participer au championnat du monde juniors de taekwondo, organisé à Hammamet (du 6 au 13 avril). Jérusalem avait a été scandalisé par la politique discriminatoire du gouvernement tunisien.

Le Tribunal de première instance de Tunis  a été saisi par une ONG antisémite pro-palestinienne pour interdire l’invitation, l’accueil et l’hébergement des quatre athlètes israéliens – Dana Azran, Nicol Adamskt, Abijhag Semberg et Tom Pashcousky- dont les noms étaient sur la liste des participants.

Un juge anti-israélien  avait rendu sa décision, le 5 avril 2018, pour satisfaire le collectif pro-palestinien, la « Commission Nationale de Soutien à la Résistance Arabe et d’Opposition à la Normalisation et au Sionisme ».

Ce verdict a été profondément dommageable pour le pays car il exerce une discrimination ethnique, religieuse ou nationale. La Tunisie s’est rendue coupable de violation de la Charte Olympique et de légaliser la ségrégation et la discrimination dans le sport.

Indigné, Israël avait exprimé par écrit ses protestations au comité international olympique contre cette mesure raciste des autorités tunisiennes, prise en prime à la veille de la commémoration de la Shoah , le 12 avril 2018.

Le CIO a réagit rapidement pour suspendre la Tunisie et soutient que la politique ne doit pas interférer avec le sport. Dès qu’un pays exerce ce type de discrimination, il doit être disqualifié en tant qu’organisateur de compétitions internationales.

La conclusion logique pour le CIO est que toutes les instances sportives internationales devraient expulser tout pays coupable de discriminations racistes ou antisémites à l’encontre d’athlètes ou de leurs accompagnateurs (dirigeants, entraîneurs…).

Les Israéliens remplis de fierté pourront donc jouer sur le sol tunisien en 2022.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En cas d’entraves ou la moindre discrimination contre les sportifs juifs ou les symboles de l’État d’Israël, la Tunisie pourrait être condamnée par le CIO à payer autour de 11 millions de dollars en dédommagement et à subir des sanctions au niveau des participations au niveau mondial.

Depuis des années, les athlètes israéliens affrontent des boycotts et des obstacles au cours d’événements sportifs impliquant des pays arabes et musulmans.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz