FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 30 juillet 2018

Le pays se trouve au bord du gouffre et il n’en a pas conscience, ni la majorité (pour le moment) des espagnols non plus.

Cinq années ont été nécessaires à l’Italie pour qu’elle se ressaisisse et pour qu’elle comprenne, il faudra probablement moins de temps aux espagnols.

Quelle ville de la côte andalouse sera la prochaine « Calais » ou « Lampedusa » ?

Quelle ville verra ses habitants fuir, ses commerces fermés et invendables, ses entreprises la déserté ?

La situation va devenir très rapidement explosive, si les autorités ne réagissent pas, et l’on peut craindre qu’elles ne réagissent pas avec les ordres reçus du gouvernement socialiste actuel, soutenu par « Podemos » !

Une nouvelle tactique vient de se manifester. Mise en place par les ONG complices des « passeurs ».

Notamment dans les dernières 48 heures de la semaine qui vient de se terminer, sur la « Costa Blanca ».

Un bateau d’une ONG a transporté des « migrants » économiques de l’Afrique Sub-Saharienne, du large des côtes marocaines jusqu’à proximité immédiate des côtes et des plages espagnoles, puis les a embarqué sur des « pateras » (petits bateaux) afin qu’ils rejoignent en toute sécurité, sans aucun risque, les ports les plus proches.

C’est ainsi que, dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 22 h 30, un pêcheur a alerté la « guardia civile », indiquant qu’il venait d’apercevoir un bateau se dirigeant vers la côte avec une quinzaine de « migrants » à bord.

Immédiatement, les autorités maritimes ont localisé quatre embarcations, transportant chacune une quinzaine de « migrants », se dirigeant vers les petits ports d’Althéa, Villajoyosa, Benidorm et Santa Pola ainsi que vers celui bien plus important d’Alicante.

Les sauveteurs maritimes les ont accompagnés et un hélicoptère surveillait la manœuvre et recherchait une cinquième embarcation non détectée.

Au total, pour le moment, et au cours des dernières 48 heures, ce sont 41 migrants clandestins qui ont été pris en charge par une vingtaine de bénévoles de la « Croix Rouge ».

Parmi eux des « mineurs » isolés, bien entendu, qui ne peuvent pas être rejetés.

Il est vrai que l’Espagne ne retourne vers le Maroc qu’environ 7% des migrants adultes, les 93% autres peuvent circuler en toute liberté et sans difficultés.

Chaque jour environ 25 « migrants » sont ainsi expulsés, dès qu’ils débarquent sur les côtes espagnoles par Motril, Malaga ou Cadiz. Bien peu sur les milliers qui pénètrent en Espagne : Uniquement sur le mois de juillet 4000 sont arrivés sur Cadiz et 75% sont des « mineurs non accompagnés », comme par hasard.

A signaler tout de même que les 41 « migrants » débarqués avant le week-end étaient tous en excellente santé physique et mentale et vêtus proprement.

Grâce à cette nouvelle tactique l’hémorragie n’est pas prête d’être contenue et l’association « ONG/Passeurs » a encore de beaux jours devant elle !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz