Publié par Piotr Stammers le 21 juillet 2018

Avec 5 millions d’Italiens vivant sous le seuil de pauvreté, le vice-premier ministre italien Matteo Salvini, a pris une saine décision : s’occuper des siens avant de s’occuper des autres. Il a déclaré qu’il réduira les fonds destinés aux migrants et utilisera cet argent pour les Italiens.

« Je n’aime pas le fait qu’avec 5 millions d’Italiens vivant dans la pauvreté, nous devons dépenser 5 milliards d’euros par an pour ces migrants », a-t-il déclaré lors d’un rassemblement il y a quelques jours (1). « Nous allons couper ces fonds et les utiliser pour les Italiens ».

Il a poursuivi en disant qu’avec « moins d’impôts, moins d’étrangers, plus de sécurité, nous redeviendrons le plus beau pays du monde. »

[dreuz-paypal]

La semaine dernière, un sondage a été publié, mettant le parti de Salvini à 31 pour cent, devançant le Mouvement Cinq étoiles de deux points. Salvini a également un taux de popularité favorable de 56 %. Sept points d’avance sur le leader Cinq étoiles Luigi Di Maio.

On pense que l’augmentation de sa popularité, en raison de ses rassemblements hebdomadaires et de ses séances de photos au cours des derniers mois, entraînera de nouvelles élections contre ses partenaires de la coalition, le mouvement Cinq étoiles, qu’il remportera probablement.

Quels dirigeants européens se sont engagés à servir leur fonction, c’est à dire s’occuper des intérêts de ceux qui payent leurs salaires ? Pas la France, ni l’Allemagne, ni l’Espagne, ni la Grande-Bretagne, ni la Belgique en tous cas.

[dreuz-newsletter]

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

(1) https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-07-19/italy-on-election-alert-as-salvini-s-permanent-campaign-rolls-on

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

27
0
Merci de nous apporter votre commentairex