FLASH
[10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 7 août 2018

Je pronostiquais récemment, dans un article paru sur Dreuz.Info, que la droite de la droite espagnole (puisqu’il n’est pas encore question dans la péninsule ibérique d’extrême droite !) ne tarderait pas à sortir de «l’invisibilité».

C’est chose faite !

Devant la nouvelle politique pro-immigration prônée par le gouvernement provisoire socialiste de Pedro Sanchez, qui a ouvert toutes grandes les portes à l’immigration illégale (et non pas aux demandeurs d’asile, comme on souhaiterait le faire croire à la population), le parti très à droite «VOX», par la voix de son leader, Santiago Abascal, vient d’annoncer son intention d’expulser d’Espagne tous les «vendeurs» africains qui agressent brutalement et quotidiennement les touristes et les résidents et concurrençaient illégalement tous nos commerçants.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Son «tweet» est sans équivoque : «Ils entrent illégalement en Espagne, concurrencent nos commerçants et ne paient pas d’impôts. Ils agressent brutalement les touristes et les citoyens espagnols. Que faut-il de plus pour nettoyer les rues de ces «Manteros» (Vendeurs) et les expulser du pays ?»

Le parti «Vox» interviendra également pour interdire le port de la Niqab en Espagne.

Il proposera aussi une action contre l’immigration clandestine : «Non à l’invasion».

Ce prochain mercredi 8 août, le parti Vox organise à Algésiras (province d’Andalousie), l’une des villes les plus affectées du pays par l’immigration illégale en provenance du Maroc tout proche, une manifestation à l’hôtel Alboran, où son président, Santiago Abascal, prendra la parole pour réclamer la fermeture des frontières.

Il défendra la «guardia civil», que l’on a empêché par ordre de se défendre et qui compte plus de 25 blessés dans ses rangs, lors des émeutes toutes récentes qui se sont déroulées dans la ville frontière de Ceuta.

Trois récents faits divers, parmi de nombreux autres, ont provoqué une montée de colère de la part de la population espagnole.

La grave agression subie en plein centre de Madrid par une jeune sévillane de 27 ans, Sara Lopez, par 12 «manteros» sub-Sahariens qui lui ont occasionné six fractures nécessitant une rééducation de plus de trois mois. Cette brutale agression a suscité l’indignation de centaines de milliers d’Espagnols qui exige de la maire de la capitale, Manuela Carmena, qu’elle défende d’abord les Espagnols avant de favoriser les «illégaux».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Egalement après l’agression toute récente d’un touriste américain, en plein centre de Barcelone, qui a manqué perdre la vie (artère fémorale entamée et début d’un arrêt cardiaque), pour défendre une passante espagnole promenant un bébé dans sa poussette agressée par quelques vendeurs africains, agression qui a provoqué une colère aux Etats-Unis contre la politique actuelle de l’Espagne, des milliers d’Américains ont prévenu qu’ils ne se rendraient pas dans ce pays car ils estiment qu’il est en train de se convertir en pays du tiers monde.

Et enfin, l’agression, le 25 juillet vers 21 h 45, avenue Simon Bolivar, en plein centre-ville de Malaga, subie par une femme de 57 ans par un ressortissant marocain de 40 ans qui tentait de lui voler son sac.

Alertés par les cris de la victime, que le Maghrébin menaçait avec un grand couteau, les policiers locaux et la guardia civil sont parvenus à l’appréhender, après que l’Africain les ait menacés de leur planter son coutelas dans le ventre.

Santiago Abascal sera-t-il le Mattéo Salvini de l’Espagne ? Si ce n’est lui ce sera très certainement un autre leader providentiel qui sauvera l’Espagne de sa décente aux enfers !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz