FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 7 août 2018

Je pronostiquais récemment, dans un article paru sur Dreuz.Info, que la droite de la droite espagnole (puisqu’il n’est pas encore question dans la péninsule ibérique d’extrême droite !) ne tarderait pas à sortir de «l’invisibilité».

C’est chose faite !

Devant la nouvelle politique pro-immigration prônée par le gouvernement provisoire socialiste de Pedro Sanchez, qui a ouvert toutes grandes les portes à l’immigration illégale (et non pas aux demandeurs d’asile, comme on souhaiterait le faire croire à la population), le parti très à droite «VOX», par la voix de son leader, Santiago Abascal, vient d’annoncer son intention d’expulser d’Espagne tous les «vendeurs» africains qui agressent brutalement et quotidiennement les touristes et les résidents et concurrençaient illégalement tous nos commerçants.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Son «tweet» est sans équivoque : «Ils entrent illégalement en Espagne, concurrencent nos commerçants et ne paient pas d’impôts. Ils agressent brutalement les touristes et les citoyens espagnols. Que faut-il de plus pour nettoyer les rues de ces «Manteros» (Vendeurs) et les expulser du pays ?»

Le parti «Vox» interviendra également pour interdire le port de la Niqab en Espagne.

Il proposera aussi une action contre l’immigration clandestine : «Non à l’invasion».

Ce prochain mercredi 8 août, le parti Vox organise à Algésiras (province d’Andalousie), l’une des villes les plus affectées du pays par l’immigration illégale en provenance du Maroc tout proche, une manifestation à l’hôtel Alboran, où son président, Santiago Abascal, prendra la parole pour réclamer la fermeture des frontières.

Il défendra la «guardia civil», que l’on a empêché par ordre de se défendre et qui compte plus de 25 blessés dans ses rangs, lors des émeutes toutes récentes qui se sont déroulées dans la ville frontière de Ceuta.

Trois récents faits divers, parmi de nombreux autres, ont provoqué une montée de colère de la part de la population espagnole.

La grave agression subie en plein centre de Madrid par une jeune sévillane de 27 ans, Sara Lopez, par 12 «manteros» sub-Sahariens qui lui ont occasionné six fractures nécessitant une rééducation de plus de trois mois. Cette brutale agression a suscité l’indignation de centaines de milliers d’Espagnols qui exige de la maire de la capitale, Manuela Carmena, qu’elle défende d’abord les Espagnols avant de favoriser les «illégaux».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Egalement après l’agression toute récente d’un touriste américain, en plein centre de Barcelone, qui a manqué perdre la vie (artère fémorale entamée et début d’un arrêt cardiaque), pour défendre une passante espagnole promenant un bébé dans sa poussette agressée par quelques vendeurs africains, agression qui a provoqué une colère aux Etats-Unis contre la politique actuelle de l’Espagne, des milliers d’Américains ont prévenu qu’ils ne se rendraient pas dans ce pays car ils estiment qu’il est en train de se convertir en pays du tiers monde.

Et enfin, l’agression, le 25 juillet vers 21 h 45, avenue Simon Bolivar, en plein centre-ville de Malaga, subie par une femme de 57 ans par un ressortissant marocain de 40 ans qui tentait de lui voler son sac.

Alertés par les cris de la victime, que le Maghrébin menaçait avec un grand couteau, les policiers locaux et la guardia civil sont parvenus à l’appréhender, après que l’Africain les ait menacés de leur planter son coutelas dans le ventre.

Santiago Abascal sera-t-il le Mattéo Salvini de l’Espagne ? Si ce n’est lui ce sera très certainement un autre leader providentiel qui sauvera l’Espagne de sa décente aux enfers !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz