FLASH
[18/10/2018] Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 août 2018

Un homme a été mis en examen pour « tentative de meurtre » et « port d’arme » après avoir porté un coup de couteau à la gorge d’un jeune homme qui tentait de s’interposer lors d’une altercation entre une de ses amies et un couple. L’agresseur présumé a été écroué.

Une soirée d’anniversaire a viré au drame dimanche dernier à Jarny, en Meurthe-et-Moselle, quand un homme a reçu un coup de couteau à la gorge après avoir tenté de s’interposer lors d’une altercation. L’agresseur présumé a été mis en examen lundi soir des chefs de « tentative de meurtre » et « port d’arme ». Il a été écroué comme l’avait requis le parquet de Nancy qui a ouvert une information judiciaire.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le drame s’est produit au terme d’une nuit pourtant festive. Ce samedi soir, deux personnes fêtaient leur anniversaire dans leur appartement respectif situé à quelques centaines de mètres l’un de l’autre à Jarny, une petite commune à 70 kilomètres environ au nord de Nancy. L’agresseur présumé et la victime de 29 ans ont passé la nuit dans deux lieux différents jusqu’à se retrouver dans la rue.

La victime en état de mort cérébrale »

Ainsi, au petit matin, l’agresseur présumé, âgé de 21 ans, et sa compagne ont quitté leur soirée d’anniversaire. Pour une raison inconnue, une altercation verbale a éclaté entre le couple et une jeune femme qui revenait, elle, de l’autre soirée. Pour lui venir en aide, cette dernière a appelé des amis à la rescousse. Parmi eux, la victime. Pendant ce laps de temps, l’homme et la femme se sont cachés derrière un buisson.

Alors que le jeune homme de 29 ans marchait, il a été surpris par son agresseur qui lui a asséné un coup de couteau à la gorge avant de prendre la fuite avec sa compagne. Quelques heures plus tard, il s’est rendu au commissariat de Conflans-en-Jarnisy. Les premières auditions du suspect ont été compliquées. Pris d’un malaise, il a dû être hospitalisé où un tranquillisant lui a été administré afin de pouvoir être interrogé.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dans un premier temps, le jeune homme de 21 ans a d’abord expliqué s’être retrouvé face à sa victime, un couteau à la main, mais sans pouvoir préciser comment le coup était porté. Plus tard, il racontera aux enquêteurs avoir porté ce coup de manière involontaire. Les faits pourraient toutefois être requalifiés en « meurtre »: la victime se trouve en état de mort cérébrale. Les médecins se donnent un délai de deux à trois jours avant de prendre une décision.

Source : Bfmtv

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz