FLASH
[19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 août 2018

Après les fuites venues du Var et de la Haute-Loire, les chiffres doublés des P.-V. sont reconnus par les pouvoirs publics, qui n’ont pas fait la pédagogie promise.

C’est un fait désormais reconnu par la Sécurité routière : au cours de ce mois de juillet, le nombre d’automobilistes flashés sur les routes où la vitesse a été abaissée à 80 km/h a doublé par rapport au même mois de l’année dernière. De quoi étayer un peu plus les arguments des détracteurs de la mesure, qui estiment que, en premier lieu, il s’agit d’une pompe à finances destinée à renflouer les caisses de l’État sous le couvert de la sécurité routière.

Au risque probable de raviver les critiques contre cette mesure gouvernementale entrée en vigueur il y a tout juste un mois, ces statistiques seront à confronter dans quelques jours à celles des accidents, même si, sur un seul mois, il sera bien périlleux de tirer des conclusions définitives.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au total, plus de 500 000 véhicules ont été flashés sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière) concernées par cette réglementation entrée en vigueur le 1er juillet, soit 251 893 de plus par rapport à juillet 2017, a admis le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, à l’AFP, confirmant une information d’Europe 1 et du Parisien.

« On peut sans beaucoup d’hésitation attribuer cette hausse au passage au 80 km/h » qui concerne 40 % du réseau routier français, a-t-il poursuivi, précisant toutefois que seuls 62 % des flashs avaient généré une contravention. En réalité, 95 % des infractions relevées concerneraient des excès de vitesse de moins de 20 km/h, ce qui prouve que c’est le bon citoyen solvable que l’on traque massivement et non la minorité, souvent impécunieuse, qui se moque de toute règle.

Étrangers plus indisciplinés

Dans le détail, a-t-il expliqué, le nombre de véhicules immatriculés à l’étranger ayant été flashé a été multiplié de juillet 2017 à juillet 2018 par 2,4, contre seulement 2 pour les véhicules avec une plaque française. « Changer les habitudes en voiture, c’est très long », a résumé Emmanuel Barbe.

Mais ces chiffres pourraient attiser la colère des opposants aux 80 km/h, qui se sont mobilisés depuis l’annonce de cette mesure en janvier et ont reçu l’appui d’élus de tous bords.

« On continue à se demander si le gouvernement a pris cette mesure pour faire baisser le nombre de morts ou pour augmenter les recettes des radars », a déclaré à l’AFP Valérie Louyot, coordinatrice du secrétariat national de la Fédération des motards en colère. « Même si ça ne donne pas lieu à une amende, ça reste de la répression et pas de la formation. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au cours des récentes semaines, plusieurs recours et pétitions ont été lancés, sans toutefois faire plier le gouvernement. La semaine dernière, le juge des référés du Conseil d’État a rejeté la suspension du décret instaurant les 80 km/h, réclamée par une cinquantaine de députés, au motif que les conditions d’urgence n’étaient pas établies. Il reste cependant un recours en suspension qui jugera l’affaire « au fond », probablement au mois d’octobre.

Source : Lepoint

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :