FLASH
[15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  |  Breaking: coups de feu à la gare de Cologne. Quartier évacué  |  L’acteur Alec Baldwin appelle les démocrates à « renverser le gouvernement »- gauche pacifiste !  |  Les soldats israéliens ont déjoué une tentative d’attaque au couteau. Tsahal a ouvert le feu et le terroriste a été neutralisé et tué  |  Effet Trump : La monnaie saoudienne n’a jamais été aussi faible en deux ans – en raison de l’affaire Khashoggi  |  La frontière entre Israël et la Syrie a été ouverte pour la première fois en 4 ans  |  22 terroristes Palestiniens arrêtés en Judée-Samarie. Des armes, cartouches, munitions et propagande de haine saisis  |  3 Palestiniens armés de marteaux ont agressé le juge David Mintz à la Cour suprême. Il a réussi à s’échapper et s’est présenté devant le tribunal indemne  |  [14/10/2018] Un garçon de 12 ans blessé à mort à coups de barre de fer en Seine-Saint-Denis  |  L’Italie a expulsé 3 islamistes, dont l’un voulait tuer des « touristes blancs » (entendre par là chrétiens)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 août 2018

Parallèlement à cette marque baptisée « Bleu Blanc Ruche », l’incapable ancien ministre de l’Économie, qui a pataugé dans la mélasse durant son mandat, patauge maintenant dans le miel et va créer une école d’apiculture. Avec l’argent de qui ?

Arnaud Montebourg, qui a fait du repeuplement des abeilles l’un de ses chevaux de bataille, lance une marque de miel « d’origine France garantie » et une école d’apiculture, a-t-il annoncé ce mercredi à l’AFP.

« On lance une marque qui s’appelle ‘Bleu Blanc Ruche’, qui va acheter du miel à des apiculteurs français à un prix supérieur au marché, en contrepartie de quoi ceux-ci s’engagent à eux-même repeupler, c’est-à-dire à augmenter leur cheptel », a indiqué l’ancien ministre de l’Économie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La marque, déjà déposée, sera officiellement lancée le 10 septembre sur la plate-forme de « crowdfunding » (financement participatif) Ulule, où le miel sera disponible en prévente, puis commercialisée à partir d’octobre pour « quelques dizaines de centimes » de plus que le prix du marché, a-t-il précisé.

Le producteur de miel dijonnais Apidis, l’un des acteurs majeurs de la filière en France, sera chargé du contrôle qualité, du conditionnement et de la distribution du miel. L’Association française de normalisation (Afnor) certifiera que le miel est d’origine France.

Agir contre la disparition des abeilles mellifères

A l’origine de cette « marque de combat en faveur du repeuplement des abeilles » se trouve la Société d’élevage et de repeuplement des abeilles de France (Seraf), basée à Dijon, dont Arnaud Montebourg est actionnaire à hauteur de 35% aux côtés notamment d’apiculteurs.

« Cette année, nous projetons d’acquérir 80 tonnes de miel » à « la grosse dizaine d’apiculteurs » qui font déjà partie du projet, situés un peu partout en France, a-t-il indiqué.

Ce projet répond à « un problème de société: la disparition des abeilles mellifères » qui sont nécessaires à la pollinisation sans laquelle « vous perdez les fruits, les légumes auxquels les humains sont habitués », fait valoir Arnaud Montebourg, alors que les abeilles souffrent depuis plusieurs années d’un taux de mortalité important, notamment à cause des pesticides.

En parallèle, avec les mêmes actionnaires, sera créée une « École des hautes études apicoles », dont l’ambition sera « de former des nouveaux apiculteurs qui participeront de façon significative au repeuplement » des abeilles.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Elle accueillera à partir de janvier prochain entre 10 et 20 élèves par an pour une formation théorique et pratique, dont trois à quatre mois dans l’hémisphère sud, financée par la région Bourgogne-Franche-Comté et du mécénat.

Source : Bfmtv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz