FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 août 2018

Parallèlement à cette marque baptisée « Bleu Blanc Ruche », l’incapable ancien ministre de l’Économie, qui a pataugé dans la mélasse durant son mandat, patauge maintenant dans le miel et va créer une école d’apiculture. Avec l’argent de qui ?

Arnaud Montebourg, qui a fait du repeuplement des abeilles l’un de ses chevaux de bataille, lance une marque de miel « d’origine France garantie » et une école d’apiculture, a-t-il annoncé ce mercredi à l’AFP.

« On lance une marque qui s’appelle ‘Bleu Blanc Ruche’, qui va acheter du miel à des apiculteurs français à un prix supérieur au marché, en contrepartie de quoi ceux-ci s’engagent à eux-même repeupler, c’est-à-dire à augmenter leur cheptel », a indiqué l’ancien ministre de l’Économie.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La marque, déjà déposée, sera officiellement lancée le 10 septembre sur la plate-forme de « crowdfunding » (financement participatif) Ulule, où le miel sera disponible en prévente, puis commercialisée à partir d’octobre pour « quelques dizaines de centimes » de plus que le prix du marché, a-t-il précisé.

Le producteur de miel dijonnais Apidis, l’un des acteurs majeurs de la filière en France, sera chargé du contrôle qualité, du conditionnement et de la distribution du miel. L’Association française de normalisation (Afnor) certifiera que le miel est d’origine France.

Agir contre la disparition des abeilles mellifères

A l’origine de cette « marque de combat en faveur du repeuplement des abeilles » se trouve la Société d’élevage et de repeuplement des abeilles de France (Seraf), basée à Dijon, dont Arnaud Montebourg est actionnaire à hauteur de 35% aux côtés notamment d’apiculteurs.

« Cette année, nous projetons d’acquérir 80 tonnes de miel » à « la grosse dizaine d’apiculteurs » qui font déjà partie du projet, situés un peu partout en France, a-t-il indiqué.

Ce projet répond à « un problème de société: la disparition des abeilles mellifères » qui sont nécessaires à la pollinisation sans laquelle « vous perdez les fruits, les légumes auxquels les humains sont habitués », fait valoir Arnaud Montebourg, alors que les abeilles souffrent depuis plusieurs années d’un taux de mortalité important, notamment à cause des pesticides.

En parallèle, avec les mêmes actionnaires, sera créée une « École des hautes études apicoles », dont l’ambition sera « de former des nouveaux apiculteurs qui participeront de façon significative au repeuplement » des abeilles.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Elle accueillera à partir de janvier prochain entre 10 et 20 élèves par an pour une formation théorique et pratique, dont trois à quatre mois dans l’hémisphère sud, financée par la région Bourgogne-Franche-Comté et du mécénat.

Source : Bfmtv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz