FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 9 août 2018

La Californie reste l’un des Etats les plus riches des Etats-Unis. Elle n’en est pas moins engagée dans un processus d’autodestruction assez avancé.

Le contraste entre les villes situées le long de l’océan Pacifique, de San Diego à San Francisco, et les régions intérieures est frappant et prendre l’une des routes qui conduit de la cote à la vallée centrale signifie passer du développement à ce qui ressemble de plus en plus au sous-développement.

Des petites villes, Merced ou Fresno, sont maintenant envahies par des immigrants illégaux qui importent les façons de vivre de leurs pays d’origine, vivent largement d’assistances sociales et ne s’intègrent pas du tout. Des règles écologiques délirantes font que des terres agricoles fertiles sont laissées en friches et retournent à la poussière ce qui, outre les conséquences délétères pour l’environnement, détruit les emplois d’ouvriers agricoles et la production en fruits et légumes de l’une des régions les plus fertiles du pays.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des vagues de légalisation d’immigrants illégaux dans tout l’Etat ont conduit à un changement de population qui s’ajoute à l’afflux de bobos travaillant dans les hautes technologies, constituant un électorat de gauche désormais nettement majoritaire fait de bobos et d’assistés votant pour recevoir leur chèque.

Le temps où Ronald Reagan a pu être gouverneur de l’Etat est désormais très loin, et le temps est aujourd’hui aux psychopathes ineptes tels que l’actuel gouverneur Jerry Brown.

Les grandes villes, ayant des maires du même acabit que Jerry Brown, sont devenues des villes sanctuaires interdisant l’arrestation des immigrants illégaux, même s’ils ont commis des crimes, et Jerry Brown a fait de l’Etat un Etat sanctuaire et demandé l’installation près de la frontière avec le Mexique de panneaux disant : “Bienvenue en Californie, Etat sanctuaire”. Remarquable !

Les grandes villes, du coup, sont peu à peu submergées par une faune de gens sans revenus autres que les chèques d’assistance (et sans logement) qui ne parlent pas anglais et qui créent des ilots de tiers-monde qui s’élargissent sans cesse, et qui attirent des marginaux de tout le pays.

Il n’y a aujourd’hui quasiment plus un quartier de Los Angeles qui n’a pas son petit bidonville, et le centre de la ville, est, pour un quart de sa surface, devenu lui-même un grand bidonville. San Francisco suit le même chemin et quiconque se rend alentour du City Hall et de Union Square doit prêter attention sur les trottoirs aux seringues usagées laissées par des drogués, aux détritus, et aux excréments humains.

Comme si tout cela ne suffisait pas, les règles écologiques délirantes touchent aussi la production d’énergie : la Californie ne construit plus depuis des décennies de moyens de fournir en électricité une population sans cesse croissante et se contente de rajouter des éoliennes tueuses d’oiseaux sur les collines. L’électricité doit être achetée dans d’autres Etats et acheminée. Elle est, dans ces conditions, plus de deux fois plus chère que dans le Nevada voisin.

La Californie, au nom de la protection de l’environnement qui provoque la désertification de la vallée centrale et interdit la production d’électricité supplémentaire, interdit aussi de recueillir les eaux de ruissellement qui, comme vient de le dire très justement Donald Trump (n’en déplaise aux crétins qui écrivent dans les journaux français sans savoir de quoi ils parlent), partent vers l’océan Pacifique alors qu’elles pourraient être recueillies et utilisées. La Californie interdit pour les mêmes raisons une gestion logique des forêts et le débroussaillement. La désertification de la vallée centrale et la baisse de la pluviosité qui résulte n’arrangent rien, bien sûr.

La conséquence est l’omnipresence de forêts désséchées et embrousaillées, et l’irruption d’incendies de forêts de plus en plus fréquents et d’une ampleur de plus en plus grande (souvent provoqués d’ailleurs par des actions d’immigrants illégaux faisant des feux de camp).

La Californie est engagée dans un processus d’autodestruction assez avancé, disais-je.

Il serait souhaitable que l’autodestruction s’arrête avant que l’Etat soit totalement ravagé.

Les taxes en Californie font partie des plus élevées du pays, et l’Etat est néanmoins en faillite totale et procède à des emprunts qu’il lui sera impossible de rembourser.

Les élus qui se succèdent ajoutent de la faillite à la faillite.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les entreprises de haute technologies de la Silicon Valley sont immensément riches et peuvent payer des taxes exorbitantes.

Les bobos qui y travaillent ont des salaires très élevés et peuvent payer eux aussi. Ils vivent dans une forme de bulle, dans des quartiers privés, totalement aveugles à ce qui se passe à quelques kilomètres de chez eux.

Ils disent que les immigrants illégaux sont les bienvenus, mais n’en veulent pas chez eux (sinon pour du travail au noir). Ils disent que les incendies gigantesques viennent du “réchauffement global anthropique”, ce qui est absolument faux mais leur donne bonne conscience.

Ils sont de plus en plus déconnectés de la réalité et prétendent d’une manière de plus en plus dictatoriale dicter leur façon de penser aux autres en exerçant la censure sur ce qui ne leur convient pas. (Des entreprises comme Google, Facebook, Twitter ont un comportement scandaleux dont il faudrait parler).

Ils sont les vrais ravageurs de la Californie et deviennent un danger pour le monde.

Quand je lis la presse francaise, bien sûr, je lis, outre les stupidités sur Trump déversées à jet continu, que les incendies de Californie sont dûs au “réchauffement global anthropique”, que Jerry Brown est un “visionnaire”, et que les entreprises de haute technologie californiennes “inventent le futur”.

Si le futur du monde occidental devait ressembler à la Californie, il aurait toutes les apparences d’un cauchemar. Et je l’écris en soulignant que j’aime la Californie: c’est un Etat superbe qui aurait tout pour lui, s’il n’y avait pas ceux qui le ravagent.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

PS : Je n’ai rien écrit sur la “canicule” en Europe. Ce que je lis sur le sujet et qui a été publié en France est inepte et délirant, comme quasiment tout ce qui s’écrit dans la presse en France. Il fait chaud en été. Etonnant, non? Il fait très chaud cet été. Ce n’est pas la première fois, et les journalistes ont une mémoire de poisson rouge. Les théories fumeuses et fausses parlant de “réchauffement global anthropique” qui servent à décrire les incendies californiens servent à expliquer pourquoi il fait 35 degrés à Paris au mois d’août. Elles sont même utilisées désormais pour s’en prendre à la climatisation qui parait-il, réchauffe l’atmosphère et produit du dioxyde de carbone ! La respiration humaine produisant aussi du dioxyde de carbone, je n’en déduis pas qu’ils souhaitent que des milliers d’êtres humains suffoquent et arrêtent de respirer, mais je pourrais aisément en venir à cette déduction. Quand il fera froid en hiver, ceux qui parlent de “réchauffement global anthropique” aujourd’hui parleront de “dérèglement climatique”et seront étonnés qu’il fasse froid en hiver. Si l’hiver est clément, ils parleront aussi de “dérèglement climatique”, et s’il est très clément, ils reparleront de “réchauffement global anthropique”. Ils sont plus prévisibles qu’un bulletin météorologique.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz