FLASH
[15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  |  Breaking: coups de feu à la gare de Cologne. Quartier évacué  |  L’acteur Alec Baldwin appelle les démocrates à « renverser le gouvernement »- gauche pacifiste !  |  Les soldats israéliens ont déjoué une tentative d’attaque au couteau. Tsahal a ouvert le feu et le terroriste a été neutralisé et tué  |  Effet Trump : La monnaie saoudienne n’a jamais été aussi faible en deux ans – en raison de l’affaire Khashoggi  |  La frontière entre Israël et la Syrie a été ouverte pour la première fois en 4 ans  |  22 terroristes Palestiniens arrêtés en Judée-Samarie. Des armes, cartouches, munitions et propagande de haine saisis  |  3 Palestiniens armés de marteaux ont agressé le juge David Mintz à la Cour suprême. Il a réussi à s’échapper et s’est présenté devant le tribunal indemne  |  [14/10/2018] Un garçon de 12 ans blessé à mort à coups de barre de fer en Seine-Saint-Denis  |  L’Italie a expulsé 3 islamistes, dont l’un voulait tuer des « touristes blancs » (entendre par là chrétiens)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 9 août 2018
Attentat du centre commercial de Nairobi, la « veuve blanche » et 3 autres terroristes massacrent 67 personnes

Des terroristes musulmans masculins ont tué des innocents à Paris, Nice, Londres, Boston, Orlando, Berlin, Madrid et bien d’autres endroits. Mais attention aux femmes.

C’est l’un des messages d’un nouveau livre, « Invisible Martyrs: Inside the Secret World of Female Islamic Radicals« *, par Farhana Qazi, la première femme musulmane et la première musulmane américaine à rejoindre le Centre antiterroriste du gouvernement américain.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En moyenne, les femmes ont tué quatre fois plus de personnes que les terroristes hommes

Abigail R. Esman, sur le site Web du projet d’enquête sur le terrorisme, a lu le livre :

« Comprendre la menace des femmes terroristes n’a jamais été aussi critique », écrit Esman. « Non seulement un plus grand nombre de femmes se joignent aux groupes djihadistes, grâce en grande partie aux recruteurs sur Internet et aux agents d’ISIS, mais les femmes, selon Qazi, peuvent être encore plus destructrices que les hommes.

Non seulement elles sont moins visibles, en partie grâce aux burqas et autres vêtements corporels, mais en moyenne, les femmes ont tué quatre fois plus de personnes que les terroristes hommes. »

Tashfeen Malik est devenue la première femme musulmane terroriste à frapper sur les côtes américaines lorsqu’elle et son mari, Syed Farook, ont tué 14 personnes à San Bernardino, en Californie, en 2015.

L’auteur du livre écrit :

« J’ai découvert que certaines voyaient la violence comme une arme de choix. Elles croient aux interprétations radicales de l’Islam. Ces femmes ont rejoint des groupes extrémistes pour donner un sens à leur vie et effectuer des changements : réécrire l’avenir, pouvoir dire ‘je suis dans les limites fixées par les hommes’, nettoyer un passé non désiré, tomber dans les faveurs de Dieu, rejeter quelque chose de cassé ou de meurtri, repousser les limites de leur sexe, trouver un amant aux vues similaires, ou pour expérimenter la connexion qu’une femme ressent quand elle rejoint une fraternité. »

Le livre affirme que certaines femmes s’engagent dans le jihad violent à cause de l’ostracisme qui accompagne les crimes dits « d’honneur » et leurs droits étant « dictés par un patriarcat d’hommes irrationnels et ignorants, dont beaucoup soutiennent l’interprétation radicale de l’Islam – la barbarie, l’action bestiale et une culture de l’humiliation et de la honte racontée par des extrémistes violents ».

Qazi dit que ces mêmes hommes « s’attaquent aux femmes vulnérables, qui sont mal guidées, mal informées et dans l’erreur, incapables de différencier les valeurs universelles de l’amour que le Coran promeut, des enseignements d’hommes corrompus et malhonnêtes avec du sang sur les mains ».

Certaines femmes, dit encore l’auteur, choisissent la violence pour venger la perte d’un mari ou d’un enfant.

« Qazi explore les histoires de plusieurs femmes, de Rania Ibrahim, qui avait 15 ans en 2008 lorsque sa tante et sa mère – toutes deux membres d’Al-Qaida – lui ont attachée un gilet suicide à Bagdad, aux trois jeunes filles soudanaises et somaliennes américaines de Denver, au Colorado, appréhendées en 2014 alors qu’elles tentaient d’atteindre l’État islamique ».

Les autorités pensent que les adolescentes de Denver ont été radicalisées en ligne, et le livre examine si « l’isolement social que les filles et les femmes musulmanes ressentent souvent » est un facteur de radicalisation à l’islam.

« C’est également le cas des converties, qui peuvent être particulièrement vulnérables aux prétendants islamistes, recruteurs de groupes terroristes qui s’attaquent à des jeunes femmes naïves et peu informées, leur promettant amour et bonheur si elles ne se donnent qu’à Allah ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction et adaptation © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz