FLASH
[10/12/2018] Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 août 2018

Reconnaissons honnêtement qu’il se passe quelque chose d’incompréhensible dans la politique américaine.

Avant hier, tous les candidats soutenus par Donald Trump ont gagné. C’est un signe qui peut sembler fort pour novembre. Cependant, si les Républicains ont remporté 8 victoires électorales, 8 des 9 sièges à la Chambre des représentants, il s’en est fallu de très peu.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Et cela défie ma logique. D’une part, aucun commentateur conservateur n’a encore osé soulever le problème. Ils sont trop engagés en politique pour prendre le risque de donner des arguments au camp opposé. Pourtant il convient de se poser des questions :

  • Les chômeurs ne sont plus au chômage. Les Noirs et les Hispaniques, les plus touchés par l’économie sous Obama, ont retrouvé le chemin du plein emploi.
  • Les salaires ont augmenté, et les impôts ont baissé.
  • L’économie, sujet de préoccupation principal, est en excellente santé, en pleine explosion.
  • Le parti Démocrate a glissé vers l’extrême gauche, ce qui ne correspond qu’à l’opinion des électeurs des deux côtes, mais certainement pas de la majorité qui vit au centre du pays.
  • Il veut l’ouvertures des frontières, ce qui, selon les derniers sondages, est contraire à ce que demandent 74% des Américains ; il réclame le démantèlement de l’agence ICE qui poursuit les délinquants et criminels étrangers illégaux pour les expulser du pays ; il prône l’avortement gratuit pour toutes ; la mise en place de lois socialistes partout dans le pays : études et soins gratuits, salaire universel sans travailler, toilettes pour les transsexuels dans les lieux publics et autres âneries « progressistes ».
  • Les gens n’ont plus confiance dans les médias, à part Fox News et PBS. Les médias d’information cachent les bonnes nouvelles économiques, et insultent Trump du matin au soir, au point que de nombreux commentateurs, moi y compris, pensent que cela devrait produire un contre effet positif pour les Républicains en novembre.
  • Et cerise sur le gâteau, les leaders Démocrates promettent d’annuler la baisse des impôts.

Et malgré cela, les Républicains ont remporté les victoires à un cheveu.

Cela me rappelle la stupeur lors de la réélection du président Obama pour son second mandat : l’économie allait mal, les sondages disaient que la majorité des Américains pensait que le pays allait dans la mauvaise direction, le chômage avançait, et Obama a été réélu (pas avec mon vote).

Hier soir, le président Trump – soyons lucide, il est le seul à avoir parfaitement capté le mécontentement du peuple américain, son raz-le-bol du politiquement correct imposé par la gauche durant les années Obama, sa frustration du retrait de l’Amérique de la sphère internationale, la guerre contre la liberté religieuse, la part d’influence anormalement importante offerte par Obama aux minorités (musulmans, gays, écologistes, transsexuels, traîtres et déserteurs…), et l’avancée à marche forcée du collectivisme (Obamacare ou l’assurance maladie obligatoire – une monstruosité contre nature) – le président Trump donc, a publié un tweet composé de deux mots : « RED WAVE ! ».

Selon Trump, c’est une déferlante Républicaine qui va s’abattre sur l’Amérique au mois de novembre, lors des plus importantes élections de mi-mandat de notre temps, que traditionnellement le camp politique du président perd, qu’il soit Démocrate ou Républicain.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Résolument, je n’aime pas la politique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz