FLASH
[11/12/2018] Tsahal découvre un troisième tunnel terroriste du Hezbollah à la frontière libanaise  |  Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 11 août 2018

La chancelière allemande Angela Merkel et Pedro Sanchez, président actuel – et momentané – de l’Espagne, ont trouvé un accord concernant l’immigration illégale que la chancelière ne veut plus accueillir dans son pays, car sa tête est en jeu.

L’annonce a été faite par Pedro Sanchez en personne, ce mercredi à « La Moncloa » et, dès samedi arriveront en Espagne les premiers immigrants illégaux qui ont été interceptés à la frontière entre l’Autriche et l’Allemagne et qui sont arrivés jusque-là après avoir traversé l’Espagne.

Cela veut dire que tous les « migrants » illégaux qui mettent le pied en Espagne, avec la complicité des ONG et de la mafia arabe, et qui se rendent ensuite vers d’autres pays européens, seront immédiatement renvoyé vers l’Espagne, premier pays d’accueil.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pedro Sanchez s’est vendu, et a vendu l’Espagne, pour quelques millions d’euros et cela concerne par exemple les 24.000 migrants illégaux arrivés en Espagne en 2017, et qui ont depuis quitté le pays, mais également les dizaines de milliers arrivés depuis début 2018.

Sanchez souhaite convertir l’Espagne en principal camp de réfugiés illégaux de toute l’Europe.

De passage à Santa Pola (Province d’Alicante), le nouveau « patron » du PP (Parti Popular) s’est montré parfaitement clair sur ce sujet : « L’Espagne est dans l’impossibilité de donner des papiers à tous ceux qui ne sont pas des demandeurs d’asile, donc à tous les « migrants » illégaux, et qu’une politique efficace de défense des frontières est absolument nécessaire. »

De son côté le parti à droite de la droite espagnole, le parti « VOX » et son président Santiago Abascal, voit sa popularité grandir chaque jour davantage.

Et c’est bien ce que nous pronostiquions récemment sur quelques articles sur Dreuz.Info !

Déjà sa position sans équivoque opposée totalement à l’indépendance de la Catalogne avait attiré vers lui un pourcentage d’adhérents non négligeable.

A présent, sa politique anti-immigration et d’expulsions de tous les « illégaux », lui permet d’atteindre un degré de popularité qui commence a inquiété sérieusement tous les autres partis politiques.

« Quiconque entre illégalement en Espagne sera immédiatement expulsé. D’ailleurs nous appliquerons la fin de toutes les aides sociales accordées aux « migrants » illégaux. Elles seront davantage nécessaires aux citoyens espagnols en grande difficulté.

S’il s’avère nécessaire de construire un mur plus haut, nous le construirons afin que personne ne puisse le franchir. Le parti Socialiste est l’ennemi de l’Espagne.

Nous voulons que la police nationale et la guardia civil puissent utiliser leurs armes pour se défendre, et nous défendre.»

Vient de déclarer Santiago Abascal devant plusieurs centaines de personnes à Algesiras, et quelques centaines d’adhésions sont venus s’ajouter à son parti.

Chaque nouvelle agression mettant en cause des migrants illégaux, et elles sont devenues quotidiennes, viennent renforcer la politique du parti Vox sur le refus de l’immigration illégale.

Deux jeunes marocains, en situation illégale, ont été arrêtés ce mercredi à Ténérife (Iles canaries) pour avoir abusé sexuellement une jeune touriste anglaise, playa de las Américas, au sud de l’Ile.

Naïve, elle avait rencontré l’un des deux une semaine plus tôt et accepté de l’accompagner dans un coin tranquille de la plage.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mais il est venu, accompagné d’un ami, et a exigé une relation sexuelle à trois et tenté de la forcer à la subir.

Alertés par ses cris, deux surfeurs, dont un jeune policier, sont intervenus et ont mis en fuite les deux marocains, qui ont été rattrapés par d’autres surfeurs et remis à la police nationale.

87 nouveaux migrants illégaux viennent d’être débarqués à Algesiras, par le bateau « Proactiva-Open Arms », qui participe comme toutes les ONG en tant que complices à la traite des êtres humains qui se pratique actuellement en Europe, au grand jour, comme c’est le cas également en Libye, dans le silence le plus total de toutes ces associations qui, soi-disant, condamnent l’esclavage (N’est-ce pas Mme Taubira) et dont on espère en vain la première réaction !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz