FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 11 août 2018

Après avoir lu l’article de JP Grumberg (1), je me suis demandé en effet comment se fait-il que les Républicains aient remporté par la peau des dents 8 sièges sur 9 à la Chambre des représentants, étant donnés la situation économique favorable, le taux d’approbation élevé de Trump, etc. ?

J’ai fouillé un peu et j’ai trouvé la réponse…

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Tout analyste politique qui vit en Amérique du Nord sait que les élections partielles sont toujours l’occasion pour les électeurs de protester contre le parti au pouvoir. Même au Canada, il est très rare que dans une élection partielle, le candidat du parti au pouvoir soit élu.

  • Premièrement: les Républicains ont remporté la grande majorité des 11 élections partielles pour des sièges à la Chambre des Représentants et au Sénat depuis les élections de 2016.

L’une des courses, dans le 34e district de Californie, a été remportée par un Démocrate dans un district majoritairement favorable aux Démocrates. Au cours des 10 dernières élections spéciales, où les Républicains défendaient des sièges, ils en ont remporté huit.

  • Deuxièmement: les électeurs favorables au parti au pouvoir se mobilisent moins lors des élections partielles. Celles-ci ont eu lieu pour remplacer des membres du Cabinet nommés par l’Administration Trump qui avaient tous un soutien important dans leurs États et districts d’origine: Jeff Sessions, Mick Mulvaney, Tom Price, Mike Pompeo et Ryan Zinke. Le vote serré reflète donc la plus grande mobilisation des partisans démocrates qui n’ont cependant pas réussi à battre les candidats républicains.
  • Troisièmement: ce que racontent les médias qui prétendent que ces élections partielles représentent un «succès» pour les Démocrates ayant des implications pour les élections de mi-mandat de novembre, est complètement faux. Selon le site Real Clear Politics, ce n’est qu’en Alabama, où Doug Jones a battu le candidat Roy Moore, et dans le 18e District de Pennsylvanie, où Conor Lamb a battu Rick Saccone, que les Démocrates peuvent revendiquer de vraies victoires.

Finalement, le vote serré dans certaines des 11 élections partielles tient au faible taux de participation, qui donne aux candidats des tiers partis une plus grande influence.

  • Dans la course du District 18 de Pennsylvanie,  par exemple, la victoire surprise de Conor Lamb, le candidat Démocrate, est due en partie aux votes en faveur d’un candidat libertarien de centre-droit qui a obtenu 1 379 voix.
  • Lors de l’élection partielle dans le District 12 dans l’Ohio, mardi, le candidat du Parti vert, Joe Manchik, a recueilli 1 127 voix, ce qui a empêché le recomptage obligatoire des votes en faveur du Démocrate Danny O’Connor, lequel a été battu par le Républicain, Troy Balderson, par moins de 2 000 voix.

Conclusion

Les chiffres donnent une image différente de ce que racontent de nombreux médias.

C’est avec raison que le président Trump a déclaré que :

« les Républicains ont remporté 8 des 9 sièges en jeu à la Chambre des Représentants, mais si vous écoutez les médias «Fake News», vous aurez l’impression que nous avons été battus à plate couture ».

Aux élections de mi-mandat de novembre, la mobilisation des Républicains a de très bonnes chances de leur donner la vague rouge annoncée par Trump.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction et adaptation, © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources:

(1) https://www.dreuz.info/2018/08/09/que-se-passe-t-il-avec-les-dernieres-elections-americaines/
https://www.realclearpolitics.com/articles/2018/08/08/gops_special_election_wins_counter_media_spin_137760.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz