FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 août 2018

La question du racisme dans la fusillade à Beaune au cœur de l’enquête.

Les deux suspects responsables de la fusillade qualifiée de « raciste » à Beaune contre des individus maghrébins ont été identifiés et arrêtés quelques jours après le début de l’enquête. Selon le procureur de Dijon, Eric Mathais, ils sont issus « de la délinquance », de la communauté des gens du voyage et déjà bien connus des services de la justice pour violences et vol avec arme, rapporte Le Parisien.

En plus d’être en garde à vue pour « tentative d’assassinat et violences aggravées », le second individu interpellé sera également jugé pour « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de la force publique », pour avoir foncé – pendant son interpellation – sur un des policiers de la BRI de Marseille.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Dégager, vous êtes sur notre territoire »

L’enquête porte désormais sur des chefs de « tentative d’assassinats et violences aggravées en raison de l’appartenance, vraie ou supposée, des victimes à une origine ethnique. Autrement dit, s’il s’agit d’une agression à motif raciste ou pas.

De fait, l’enquête de flagrance a permis d’apporter des éléments nouveaux sur l’enchaînement des faits la nuit du 29 au 30 juillet dernier. La présence sur les lieux des individus de la communauté du voyage n’était pas dictée par un motif raciste. « Au départ, les agresseurs n’étaient pas là pour une ratonnade, comme j’ai pu l’entendre », souligne le magistrat. Il venait à la rencontre d’une personne impliquée dans un trafic de voiture. C’est seulement après avoir contacté l’absence de cette personne qu’ils tombent sur une bande de sept jeunes. Selon les témoignages, les victimes déclarent aux occupants du véhicule « de dégager car ils sont sur leur territoire ». Là, les suspects profèrent des insultes racistes couplées à des menaces : « Sales bougnoules, on va revenir vous calibrer ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz