FLASH
[19/11/2018] L’acharnement judiciaire commence : les Démocrates poursuivent #Trump pour faire annuler sa nomination du nouveau ministre de la Justice  |  Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 août 2018

Un homme a été interpellé après avoir foncé dans les portes du Parlement, à Londres, et blessé des piétons.

En quelques mots sur Twitter, la police londonienne a confirmé l’information : un homme a été arrêté après avoir foncé, au volant d’une voiture, dans les portes du Parlement. «A 7h37 aujourd’hui, une voiture est entrée en collision avec les barrières à l’entrée des Chambres du Parlement. Le conducteur du véhicule a été interpellé par des officiers sur les lieux. Des piétons ont été blessés. Des officiers demeurent sur les lieux. Nous livrerons de plus amples informations quand nous en aurons.»

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Sur les vidéos publiées par plusieurs passants, on distingue en effet des policiers encercler un véhicule clair à l’avant abîmé, pendant que des voitures de police arrivent en renfort, sirènes hurlantes. On ignore combien de piétons ont été blessés.

Des circonstances pas encore dévoilées

La police n’a rien divulgué des circonstances de cet incident, mais cela n’est pas sans rappeler l’attaque survenue en juin 2017, lorsqu’une camionnette avait fauché des piétons sur le London Bridge, avant que des attaques au couteau ne soient commises à Borough Market. Quelques jours plus tard, un homme avait été tué et huit personnes blessées par une camionnette qui avait fauché des piétons près d’une mosquée dans le nord de Londres.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En mars précédent, Khalid Masood, un homme de 52 ans, avait roulé sur les passants se trouvant sur le pont de Westminster avant de se diriger vers le Parlement, où il avait poignardé à mort un policier avant d’être abattu par d’autres officiers. Quatre personnes avaient été tuées ce jour-là, et le groupe terroriste Etat islamique avait revendiqué être derrière l’attentat.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz