FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 août 2018

Le président est au plus bas de sa popularité, à cause de son manque de décision claire lors de la première affaire Aquarius de juin, qui a déçu les sympathisants de droite.

Record de désamour pour Emmanuel Macron depuis son élection à la présidence de la République ! En juillet, sa cote de popularité était la plus basse de son début de quinquennat, à seulement 36,3% d’opinions favorables. Il a perdu 3,1 points par rapport à sa moyenne de juin, rapporte France Inter.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une chute bien avant l’affaire Benalla

Il y a un an, Emmanuel Macron cumulait 50% de cote de popularité. Il avait dégringolé dès le mois suivant à 42,3% avant de se maintenir à ce chiffre de 42% en septembre, octobre et novembre, avant de remonter à 47,3% en décembre pour boucler l’année de la meilleure des manières.

2018 ressemble moins à un long fleuve tranquille pour le président. En juin et juillet, il est passé pour la première fois sous la barre des 40%. Interrogé sur les raisons de ce désamour, Jérôme Fourquet, de l’institut de sondage Ifop, a fait le rapport avec la gestion hésitante de l’Élysée sur l’Aquarius.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En juin, Emmanuel Macron avait refusé au navire d’accoster dans un port français, avant de finalement décider d’accueillir plusieurs des migrants qu’il transportait. « L’essentiel de cette baisse s’est produit avant l’affaire Benalla. À droite, la position confuse de Macron au moment de la première affaire Aquarius, a semé le trouble et contribue à cette baisse de popularité », a déclaré Jérôme Fourquet. Vu le silence de l’Élysée et l’absence de décision franche au sujet du navire humanitaire lors de cette seconde affaire Aquarius, la cote du président pourrait bien encore chuter.

Source : Valeursactuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz