Publié par Christian Larnet le 17 août 2018

Le Boston Consulting Group vient de publier un rapport décapant. 84% de jeunes algériens veulent quitter l’Algérie, souvent décrite comme un pays merveilleux. Apparemment, plutôt un enfer.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le premier projet d’avenir qui traverse l’esprit des jeunes Algériens est « émigrer », révèle l’étude qui précise qu' »ils sont 84% à être catégorique sur la question, dont la majorité des étudiants qui se disent prêts à quitter le pays si une opportunité de travail se présente à l’étranger ».

Le Boston Consulting Group (BCG), un cabinet international de conseil en stratégie, a réalisé une enquête (1) où différents pays sont classés par leurs attractivités et talents, en partenariat avec The Network, le leader mondial du recrutement en ligne, sur un échantillon représentatif de 366 000 personnes réparties sur 197 pays.

Les Algériens, constate l’étude, aspirent à une vie meilleure en Occident en raison, disent-ils, de l’absence de stabilité financière dans leur pays.

Les personnes interrogées en Algérie, (ainsi qu’au Maroc et au Nigeria) considèrent que l’apprentissage et la formation professionnelle, au premier rang de leurs préoccupations, n’est pas satisfaisant dans leurs pays respectifs.

Ils rejettent l’Algérie et optent unanimement pour le Canada, la France et l’Allemagne, suivi des Emirats arabes unis.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) : https://www.bcg.com/en-us/publications/2018/decoding-global-talent.aspx

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz